Un contexte de "baisse des diffusions musicales"

Lundi 16 Juin 2014



L’Observatoire de la Cité de la musique vient de publier son 11ème rapport annuel concernant les indicateurs de la diversité musicale dans le paysage radiophonique pour l’année 2013 qui a été remis au Ministère de la Culture et de la Communication, au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et à l’ensemble des membres de la filière et du comité radio.


Ce rapport est établi à partir d’un panel de 42 stations : 37 radios musicales (Ado FM, Alouette, Beur FM, Champagne FM, Chante France, Chérie FM, Contact, ECN Mulhouse, FIP, France Bleu, Fun Radio, Générations 88.2, Hit West, Kiss FM, Latina, Le Mouv’, MFM, Nostalgie, NRJ, Oui FM, Radio 6, Radio Espace, Radio FG, Radio Néo, Radio Nova, RFM, RTL 2, Scoop, Skyrock, Top Music, Tropiques FM, TSF Jazz, Vibration, Virgin Radio, Vitamine, Voltage FM et Wit FM) ainsi que 5 radios Talk (Europe 1, France Inter, Rire & Chansons, RTL et Sud Radio). Ce panel représente 78,2% de l’audience des radios en France (hors France Info).

Dans un contexte de baisse des diffusions musicales (4 431 073 diffusions, soit -1,1%), l’Observatoire de la Cité de la musique a pu noter dans ce 11ème rapport une amélioration des principaux chiffres clés : 112 790 titres différents +6,9%, 36 750 artistes différents +11,3%, 38 445 nouveautés +12,6%, 3 951 nouvelles entrées en playlist +28,8%, 88 279 titres exclusifs +7,4%.


Cependant cette amélioration ne peut masquer le caractère récurrent d’une concentration forte, puisque 2 020 titres sont diffusés plus de 400 fois +2%, soit 1,8% des titres (-0,1 pt) totalisant 3 018 457 diffusions (-1,7%), soit 68,1% de part en diffusions -0,5 pt.
Alors que l’Observatoire de la Cité de la musique avait mis en place une veille particulière sur la francophonie, il est établi qu’en 2013 certains de ces indicateurs se sont améliorés : 17 576 titres francophones +0,1%, 6 116 artistes francophones +2,9%, 5 755 nouveautés francophones +1,8%, 1 230 nouvelles entrées en playlist francophones +28,4%. Toutefois cette amélioration est contrebalancée par une baisse du nombre des diffusions francophones (1 452 778) -3,8%, tant sur la tranche horaire 6h-9h (152 979 diffusions, soit -9,9%) que sur la tranche horaire 6h30-22h30 (1 030 545 diffusions, soit -5%).

Les chiffres clés 2013 versus 2012




Téléchargez ICI le 11ème rapport sur la diversité musicale dans le paysage radiophonique au titre de l'année 2013, que vient de finaliser l'Observatoire de la musique.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:39 Radio Jerico a besoin de 70 000 euros