Super Oldies, des souvenirs plein les oreilles

Lundi 24 Novembre 2014



Super Oldies fait la part belle aux titres introuvables de ces quarante dernières années. De nouvelles petites perles sont ajoutées régulièrement à la playlist très originale de cette webradio qui joue la carte de la nostalgie.


En radio, la nostalgie fonctionne toujours. A condition de ne pas utiliser des recettes trop usées, car le créneau est utilisé, depuis longtemps, par de nombreuses radios, en FM comme en digital. "Billy", le producteur de nombreuses webradios musicales sur la plate-forme Radionomy, l'a bien compris en créant Super Oldies, qui diffuse des titres français et anglo-saxons des années 60, 70 et 80.
"Pour qu’une nouvelle radio puisse émerger, explique-t-il, elle doit sortir du lot et proposer à ses auditeurs un programme différent de ce qui existe déjà. Je collectionne les CD depuis plus de 20 ans et j’ai voulu partager avec les auditeurs les chansons qui ont bercé ma jeunesse et qui me rappellent mon adolescence."

Super Oldies remet au goût du jour des artistes totalement oubliés avec les perles musicales qui vont avec, qu'il s'agisse de la bande à Basile (Les chansons Françaises), de Prado Perez (Bambino) ou encore de Ajda Pekkan (Je t'apprendrai l'amour).
De la musique que l'on entend plus nulle part ailleurs. "Je reçois régulièrement des mails de remerciements d’auditeurs qui viennent d’écouter une chanson qu’ils n’avaient entendue depuis 30 ou 40 ans," se réjouit ce producteur heureux qui exploite son filon à merveille.
Pour écouter toutes les radios de Billy, c'est ici.


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap