Suisse : une large audience pour la radio

Lundi 24 Juillet 2017



Au cours d’une journée moyenne, le média radio touche 9 personnes sur 10 au sein de la population suisse âgée de 15 ans et plus. La durée d’utilisation quotidienne par auditeur touché va de 97 minutes en Suisse romande à 114 minutes en Suisse alémanique, comme en attestent les chiffres du panel radio Mediapulse pour le premier semestre 2017.



La radio peut confirmer ses chiffres de pénétration traditionnellement élevés au premier semestre 2017 et maintenir ainsi son statut de média à large audience. En Suisse romande, 83% des adultes entrent en contact avec une ou plusieurs stations de radio au cours d’une journée moyenne. En Suisse alémanique, le pourcentage est de 86% et en Suisse italienne de 88%. En comparant les tendances par rapport au premier semestre 2016, on observe un recul des pénétrations quotidiennes dans les trois régions linguistiques. Néanmoins, ce recul n’est statistiquement significatif qu’en Suisse alémanique.

De 97 à 115 minutes de DEA

Concernant le temps que passe chaque jour un auditeur à écouter des stations de radio, le premier rang revient à la Suisse alémanique avec 115 minutes, suivie de près par la Suisse italienne avec 112 minutes puis par la Suisse romande où la durée d’utilisation frôle les 100 minutes, avec 97 minutes. Parallèlement aux pénétrations, le volume de l’audience radio baisse également par rapport à la même période de l’année précédente. La perte se monte à quatre bonnes minutes dans les trois régions linguistiques.
En comparant les parts de marché de chaque groupe de stations, on constate que les stations de la SSR comptabilisent les trois quarts de l’audience radio en Suisse italienne et à peine les deux tiers dans les deux autres régions. Par rapport à l’année précédente, les offres de la SSR enregistrent des pertes de parts de marché dans les trois régions linguistiques, ce qui profite avant tout aux radios privées suisses. Leurs parts de marché cumulées atteignent actuellement 25% en Suisse romande, 32% en Suisse alémanique et 17% en Suisse italienne

La référence radio suisse sera modernisée pour 2018

À partir de 2018, la référence radio suisse modernisée remplacera la version actuelle. Une nouvelle génération de montres de mesure (Mediawatch 4) sera utilisée. Ces montres enregistrent la consommation de radio de leur porteur à l’aide d’un microphone incorporé, puis cryptent les données, les stockent et les transmettent pour analyse via une station d’accueil. Outre la Mediawatch modernisée en termes de design et de technologie, une nouvelle App est testée comme instrument de mesure mais ses données ne sont pas encore prises en compte dans la nouvelle mesure. La technologie de recherche et la méthode mises au goût du jour, qui améliorent la stabilité des données et accélèrent leur disponibilité, ont été introduites et analysées depuis le 1er juillet 2017, parallèlement à la mesure actuelle. Le passage définitif à la nouvelle référence radio suisse aura lieu le 1er janvier 2018.

Câble, FM, DAB+ et Web

Deux fois par an, Mediapulse publie les chiffres d’audience officiels de la consommation de radio en direct par le câble, en FM, DAB+ et sur le Web de la population âgée de 15 ans et plus résidant en Suisse. Les données quotidiennes du panel radio Mediapulse ont valeur de référence suisse officielle et sont utilisées par les stations de radio pour l’optimisation de leurs programmes et par les publicitaires pour la vente ciblée de spots publicitaires. Depuis 2013, ces mesures englobent également la diffusion de programmes radio via Internet (streaming). En outre, depuis 2014 (2e semestre 2014), la diffusion synchrone de signaux audio identiques sur plusieurs stations de radio fait l’objet d’un test de plausibilité supplémentaire et elle est correctement attribuée aux différents programmes.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 09:45 Un nouvel univers numérique pour Radio Nova