Suisse : une charte de valeurs communes entre médias

Vendredi 17 Juin 2016



Une charte des valeurs communes de l'audiovisuel public romand : c'est ce que la RTS et les radios et télévisions régionales de Suisse romande ont présenté ce mercredi, à Berne, aux parlementaires romands. En dix points, cette charte affirme l'importance de ces médias audiovisuels pour la Suisse romande et souligne différents domaines de coopération possibles.



Les radios et télévisions régionales romandes collaborent avec la RTS depuis le début des années 2000, au sein de deux communautés professionnelles. "Ce n'est donc pas une alliance de circonstance à l'aube de votations ou de débats politiques", ont affirmé Philippe Zahno, président des Radios Régionales Romandes (RRR), Marcello Del Zio, représentant de la Communauté Télévisuelle Romande (CTvR) et Gilles Marchand, directeur de la RTS.
La collaboration entre les médias audiovisuels romands se traduit, tout d'abord, sur le plan éditorial, à travers des échanges de programmes (comme récemment avec les play-offs de basket-ball proposés intégralement par la RTS à La Télé ou les interviews radio durant l'Eurofoot 2016 partagés par la RTS avec les radios régionales romandes) ou encore à travers des coproductions (par ex. la finale du combat des Reines 2015 et 2016 avec la RTS et Canal 9, la télévision valaisanne).

Promouvoir le DAB

Sur le plan technologique, les radios régionales et la SSR sont très actives pour promouvoir, par exemple, la radio numérique (DAB+) qui doit remplacer la FM d'ici 2024. Elles exploitent ensemble une société de diffusion, Romandie Médias SA, propriétaire d'un bouquet DAB+ diffusant 16 chaînes sur tout le territoire romand.
Les radios et télévisions régionales romandes sont, avec la RTS, les acteurs principaux du marché professionnel audiovisuel en Suisse romande. En partenariat avec les écoles et avec la production indépendante, elles développent les métiers de l'audiovisuel et garantissent un volume de production francophone.

Des radios et des télévisions qui partagent des valeurs professionnelles communes sur le plan journalistique, ce qui permet à leurs collaborateurs de passer de l'une à l'autre, à l'intérieur d'un véritable marché suisse romand, malgré la petitesse de sa taille.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille