La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Suisse : le public évalue les programmes des radios

Jeudi 2 Mars 2017



Cette étude examine, selon des critères scientifiques et représentatifs pour la Suisse, l'impression subjective que le public suisse a des prestations des radios et des télévisions privées et publiques. En Suisse, ls téléspectateurs et les auditeurs ont pour habitude d'évaluer les chaînes publiques et privées qu'ils regardent ou écoutent le plus souvent.


L’appréciation des groupes de prestataires
L’appréciation des groupes de prestataires

Formé de manière aléatoire, l'échantillon est représentatif de la population dès 15 ans dans la zone de desserte des radios et télévisions suisses titulaires d'une concession. Chaque année, environ 3 600 interviews sont réalisées dans 27 régions de Suisse alémanique, de Suisse romande et du Tessin. Le rapport final est en allemand, mais il existe des résumés en français, en italien et en anglais. Le mandataire de cette étude est l'Institut Für Angewandte Kommunikationsforschung IaKom, à Zurich.
Dans la moyenne de toutes les caractéristiques de qualité sondées (professionnalisme, contenu de l'information, rapport local, équilibre, crédibilité, niveau de divertissement et satisfaction globale), ce sont les programmes de radio de la SRG qui remportent le meilleur score (valeur moyenne 3.9). Les émetteurs de télévision de la SRG et les radios privées locales obtiennent une appréciation positive identique.

L'appréciation d’après les dimensions d’appréciation 2016
L'appréciation d’après les dimensions d’appréciation 2016

Comparé à tous les outils d'évaluation, SRG-Radio obtient les meilleurs résultats en ce qui concerne le "professionnalisme". Sa "crédibilité" est hautement considérée. Le "contenu des informations" des offres de SRG-Radio est également en tête de file. Les
auditeurs et auditrices des programmes de la SRG-Radio donnent une meilleure note à "l'équilibre"de leurs émetteurs qu·à ceux des émetteurs régionaux de radio de la SRG.
Conformément à la concession, le critère "rapport local" pour les émetteurs régionaux de radio est nettement mieux évalué que celui des émetteurs de radio de la SRG.

En revanche, le "professionnalisme" et la "qualité des informations" des émetteurs régionaux de radio sont nettement moins bien évalués que ceux des émetteurs de la SRG. Les offres des émetteurs de radio sont généralement jugées comme plus divertissantes que celles de la télévision.

L'appréciation d’après les régions linguistiques entre les offres publiques (à gauche) et les offres privées (à droite)
L'appréciation d’après les régions linguistiques entre les offres publiques (à gauche) et les offres privées (à droite)



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juin 2017 - 12:20 La radio Ado change de nom et devient Swigg

Vendredi 23 Juin 2017 - 09:20 RFI : un nouveau projet pour Planète Radio