La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Sud Radio se montre au Salon de l'agriculture

Jeudi 26 Février 2015



C'est l'un des objectifs de Sud Radio pour cette année 2015 : sortir de ses studios et se montrer auprès de ses auditeurs. La station signe cette semaine sa première grande délocalisation de l'année en s'installant dans les allées du Salon de l'agriculture. Détails avec Christophe Bordet, rédacteur en chef à Sud Radio.


Petit studio mais grande délocalisation au Salon de l'agriculture © Sud Radio
Petit studio mais grande délocalisation au Salon de l'agriculture © Sud Radio
LLP -  Quelle couverture et quelle place accordez-vous au Salon de l’agriculture sur Sud Radio ?
CB - 
Nous avons décidé de délocaliser l'antenne de Sud Radio car nous mettons en œuvre, petit à petit, notre projet qui consiste à faire de Sud, une chaine qui ne reste pas cloisonnée dans ses studios en attendant que les auditeurs l'appellent. C'est exactement le contraire qui doit se passer : il faut aller à la rencontre de celles et ceux qui nous écoutent, des Français qui ont envie de s'exprimer, qui ont envie qu'on leur prête une oreille attentive.

Des Français  qui ne souhaitent pas qu'on les prenne juste pour des faire-valoir utiles à une antenne, il faut arrêter de prendre les auditeurs pour des pigeons. Nous sommes dans la vie avec eux, car la radio, c'est le reflet de la vie au Salon de l'agriculture comme ailleurs.
Ensuite,  si Sud Radio est au Salon de l'agriculture, c'est parce que le sujet,  aujourd'hui prend une ampleur particulière , les agriculteurs se sentent abandonnés, ils  doivent faire face au changement climatique, l'écologie est intimement liée à leur production, notre devoir est de les accompagner dans leur vie et d’accompagner les consommateurs de leurs produits en apportant à tous des éclairages à l’antenne, des réponses si possible.
Enfin, la région Midi-Pyrénées est un partenaire essentiel pour cette délocalisation, puisque c'est elle qui nous accueille. Sud  Radio partenaire de la région c'est une rampe de lancement essentielle pour atteindre d'autres horizons.

LLP -  Combien de journalistes sont mobilisés sur l’événement comme dans les studios ?
CB -
Sur place, une dizaine de personnes est mobilisée. Quatre émissions sont délocalisées : Le Grand Référendum de 9h à 11h, Seul contre Tous de 11h à 12h et Rugby et Compagnie de 17h à 19h. Nous délocaliserons, ce vendredi 27 février, la matinale en direct 6h30 à 9h.
LLP - La couverture d’un tel événement répond-il à une demande des auditeurs de Sud Radio ?
CB -
Beaucoup d'auditeurs de Sud Radio nous écoutent dans leur tracteurs. D'autres, sont aussi des consommateurs... Tous  s’intéressent à ce qu ils consomment au quotidien, donc oui le Salon l'agriculture correspond à nos auditeurs.

Et aussi...

Sud Radio proposera une matinale spéciale en direct de la clinique Ambroise Paré à Toulouse, le vendredi 6 mars de 6h30 à 9h avec Christine Bouillot. La journaliste de la matinale de Sud Radio donnera notamment la parole aux personnels de santé.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:17 Que nous dit la RNT à Lyon, Lille et Strasbourg ?