Sud Radio sans Bernard Tapie

Jeudi 24 Janvier 2013



L’information avait pourtant été révélée ce matin par Le Point : "Bernard Tapie veut acheter Sud Radio". Selon le magazine, l'homme d'affaires s’apprêterait à suppléer Marc Laufer dans la reprise de la radio. "Faux" répond Sud Radio Groupe.


Sud Radio sans Bernard Tapie
Enième épisode dans le feuilleton de la vente de Sud Radio. On apprenait ce matin par Le Point que Bernard Tapie avait annoncé vouloir créer "un groupe de presse et de médias dans le Sud de la France et que Nice-Matin et La Provence n’étaient à ses yeux que les premières pièces d’un puzzle (…) L’homme d’affaires est en effet en discussion pour reprendre Sud Radio".
 
Le démenti des actuels propriétaires de la station (Sud Radio Groupe) n’a pas tardé à être publié : "Sud Radio Groupe et Marc Laufer, avec sa société She Group, démentent formellement une prise de participation de Bernard Tapie dans le projet de reprise de la station Sud Radio". Et pour cause, Sud Radio Groupe et She sont entrés en négociations exclusives depuis novembre dernier. Conséquence logique : le projet de reprise ne peut donc intégrer de nouveaux acquéreurs à ce stade. 

Sud Radio Groupe et She Group précisent également que ce projet de cession est soumis à "la consultation des instances représentatives du personnel. Marc Laufer a d’ailleurs présenté son projet de développement pour la station aux élus du comité d’entreprise lors de comités d’entreprise extraordinaires les 17 décembre et 18 janvier derniers . A l’issue de cette information-consultation des instances du personnel, le projet de Marc Laufer devra recueillir l’agrément préalable du CSA".
 
Joint par téléphone cet après-midi, Mathieu Quétel, directeur général de Sud Radio, a tenu à préciser que "tout se passe très bien avec Marc Laufer"  et que les acteurs  suivent "le processus normal d’un cession en lien avec les représentants du personnel".



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap