Sud Radio : le CSA donne son accord

Mercredi 4 Septembre 2013



Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, réuni ce 4 septembre, a agréé la cession, par Sud Radio Groupe, des sociétés Sud Radio Services et Sud Radio + à la société Fiducial Médias, filiale à 100 % du groupe Fiducial, conformément aux conditions posées par la loi du 30 septembre 1986 modifiée.


Sud Radio : le CSA donne son accord
Après la signature de l’accord de cession le 27 juin dernier avec le groupe Fiducial et la saisine du CSA le même jour, Sud Radio Groupe prend acte de la décision de l’autorité de régulation qui vient de donner son agrément préalable à la cession définitive.

"Nous sommes très heureux de cette décision qui démontre le sérieux du repreneur et son engagement à respecter la convention de la station. Ce projet de reprise garantit à la fois le maintien de l’emploi et les moyens de poursuivre le développement national de la radio. Nous souhaitons pleine réussite aux équipes de Fiducial et de Sud Radio et le meilleur pour la station et ses auditeurs" a déclaré Jean-Eric Valli, président de Sud Radio Groupe.
Sud Radio Groupe et Fiducial doivent désormais finaliser définitivement la cession, qui devrait être effective dans les jours à venir. Pour Sud Radio Groupe, ce projet de cession s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur ses 5 stations régionales (Vibration, Wit, Blackbox, Voltage et Forum) et ses 2 radios thématiques à vocation nationale : Ado et Latina.
"Le groupe va donc être en mesure de poursuive son développement" indique le communiqué.

Sud Radio : le CSA donne son accord
Par ailleurs, le Conseil s’est assuré que "la SAS Fiducial Médias donne toutes les garanties quant au maintien du format et des caractéristiques générales de la programmation des services Sud Radio, exploités en catégories B (52 fréquences) et E (7 fréquences), et du service Sud Radio +, autorisé en catégorie E à Paris".

En outre, le CSA a demandé à la SAS Fiducial Médias, qui s’y est engagé, de renforcer et préciser les stipulations conventionnelles relatives à la part maximale du temps d’antenne consacrée à la musique au regard des autres programmes, notamment d’information et de divertissement, ainsi qu’à la place accordée au rugby dans les programmes, et pour la convention de catégorie B du service Sud Radio, aux horaires de diffusion des informations et rubriques du programme régional.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT