La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Standardiste : les 5 règles à suivre

Jeudi 13 Juillet 2017



Trop souvent relayés à la simple fonction (subalterne) de répondre au téléphone, les standardistes jouent pourtant un rôle essentiel dans le développement d’une station : ils sont le trait d’union entre la radio et ses auditeurs. Ils sont quotidiennement au contact avec eux et collectent souvent une masse considérable d’informations.


Avec ce système Telos VX, vous êtes prêt à répondre au téléphone. Mais, ensuite, le plus difficile reste à faire...
Avec ce système Telos VX, vous êtes prêt à répondre au téléphone. Mais, ensuite, le plus difficile reste à faire...
Dommage que, dans la majorité des cas, ces informations qui remontent par le biais du téléphone, se perdent et n’arrivent que très rarement sur les bureaux des cadres et des directeurs d’antenne. Et, ces derniers feraient bien de consacrer chaque jour quelques minutes à ce qui se dit au standard. Cette habitude aurait-elle, au moins, l’avantage qu’ils demeurent connectés, d'une certaine manière, avec celles et ceux qui les écoutent.

Connaître son entreprise
C’est le b.a.-ba du standardiste. Connaitre l’histoire de la station, son évolution, son personnel, ses programmes… permet au standardiste d’apporter une réponse précise et rapide à l’auditeur. Connaître son entreprise, c’est également en être un auditeur régulier ce qui est, dans ce cas, la moindre des choses.

Matérialiser son empathie
Savez-vous pourquoi certains standardistes connaissent un important capital sympathie auprès des auditeurs ? Parce que ces standardistes jouent la carte de l’empathie. Ils savent écouter (recueillir des infos)  et mettre en confiance celui qui est au bout du fil avant, par exemple, son passage à l’antenne.

Intégrer les équipes
Le standardiste fait partie intégrante de l’équipe certes, de la radio mais plus que cela, de l’équipe de la matinale ou celle de la libre-antenne.  Il connait le conducteur et, en lien avec les protagonistes,  doit savoir faire preuve de réactivité et d’originalité lorsqu’il doit sélectionner des auditeurs en rapport avec le sujet traité à l’antenne.

Transmettre  les informations
"J’ai des difficultés à vous capter". J"e ne trouve pas vos coordonnées sur votre site". "Je veux savoir si vous offrez des places de concerts". "Je suis très mécontent de cette émission". "Je souhaite diffuser de la publicité"… Le standardiste doit toujours apporter un élément de réponse et systématiquement faire remonter ces informations.

Donner une (bonne) image de la station
Au téléphone comme à la radio. Au téléphone, la standardiste est quelquefois le seul lien entre l’auditeur et la radio, elle est d’ailleurs le premier contact lorsqu’un auditeur appelle la radio.  Sur ces épaules reposent donc l’image de la l’entreprise, et en particulier, lorsque cette standardiste joue aussi et simultanément le rôle d’hôtesse d’accueil.

Les standardistes du web

Ils ne travaillent plus avec le téléphone mais avec la messagerie. Ils collectent, trient, ventilent et valident l’ensemble des réactions des auditeurs devenus internautes. Moins exposés que les précédents, ils peuvent dans certains cas apporter une réponse au courriel de l’internaute qui, n’ayons pas honte de le dire, restera, dans la grande majorité des cas, sans suite ou bénéficiera simplement d’une réponse automatique.
Ces nouveaux standardistes qu'il faut qualifier comme des standardistes du web sont la preuve de la dématérialisation supplémentaire des relations entre les auditeurs et la radio. Le lien verbal glisse progressivement vers un lien essentiellement binaire qui accroit la distance entre la radio et ceux qui l’écoutent. Et là où l’Homme n’est plus, le danger d’érosion de l’audience n’en est que plus présent.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Septembre 2017 - 10:50 Classement "Le Radio Buzz 40 / La Lettre Pro"

Lundi 25 Septembre 2017 - 09:19 DJBuzz lance "Le Radio Buzz 40 / La Lettre Pro"