Royaume-Uni : News Corp rachète Wireless Group

Vendredi 1 Juillet 2016



Le magnat australien des médias Rupert Murdoch rachète ainsi le 3ème groupe de radios privées du pays, très présent dans le sport et le DAB. Pour la modique somme de... 260 millions d'euros.


Royaume-Uni : News Corp rachète Wireless Group
La nouvelle est tombée ce jeudi après-midi et a surpris tout le marché de la radio anglaise : News Corp rachète le troisième groupe radio privé du Royaume-Uni, via une offre à 220 millions de Livres Sterling. Pour ce faire, le groupe a fait une OPA proposant une surcôte de 70% sur le prix des actions, qui ont immédiatement bondi sur la bourse de Londres.

Wireless Group, un petit groupe qui monte

Pourquoi cet intérêt pour Wireless Group ? Jusqu'à peu appelé UTV Media, Wireless est un petit groupe radio originaire d'Irlande du Nord, présent autrefois dans la télé. En Grande-Bretagne, il ne possède que quelques radios locales en FM, et son seul réseau analogique national diffuse... en AM.
Pourquoi Murdoch rachète-t-il ce groupe à prix d'or ? Le propriétaire du Sun n'est pas réputé pour investir dans des casseroles... Ce petit groupe possède en fait de beaux atouts et présente surtout des perspectives de développement dans le numérique qui n'ont pas échappé au milliardaire australien. Tout d'abord, sa radio spécialisée dans le sport, TalkSport, possède des droits de diffusion radio pour plusieurs championnats de foot. Cela est totalement complémentaire avec le bouquet de TV payant Sky, créé par le même Murdoch.

Ensuite, les maigres fréquences en radio analogique du groupe sont compensées par une présence très forte dans le numérique. En effet, le groupe est propriétaire ou co-propriétaire de plusieurs multiplexes DAB régionaux, mais aussi du second multiplexe national privé. Il y a bien-sûr placé en priorité ses propres radios... Ainsi, TalkSport, mais aussi TalkSport 2, TalkRadio, et Virgin Radio, sont désormais diffusées en national en qualité numérique, dans un pays où 30% de l'audience radio est en DAB.


Si le groupe Global reste ultra leader grâce à son ultra domination sur la bande FM, Bauer, second groupe du pays, et Wireless Group, troisième donc, rabattent progressivement les cartes de l'audience radio, sondage après sondage, grâce à leur présence sur le DAB. Les opportunités d'acquisition devenant rare, et Wireless ayant la main sur plusieurs multiplexes, Murdoch n'a donc pas manqué l'occasion.

Se diversifier du Sun

Par cette acquisition, Murdoch souhaite aussi, selon les analystes, se diversifier de son seul journal papier The Sun. Le tabloïd populaire, à qui on a reproché une campagne très engagée en faveur du Brexit, diffuse toujours à des volumes records, mais se voit lui aussi concurrencer par internet, et ses revenus diminuer d'année en année. Aussi, dans le nouveau groupe, les synergies entre presse et radio seront de mise pour générer de nouveaux revenus.
Notez que le Royaume-Uni sera le pays à l'honneur du prochain Salon de la Radio en janvier 2017 à Paris.


Olivier Oddou
Olivier Oddou est le co-fondateur et directeur du site SchooP.fr qui propose depuis 15 ans plus de... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:08 Le digital sourit à Europe 1