Rhône-Alpes : études d'impact sur les fréquences

Lundi 21 Décembre 2015



Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a procédé à un travail de planification de nouvelles fréquences FM sur les zones de Morzine, Chamonix, Villefranche-sur-Saône, Bourg-en-Bresse, Thonon-les-Bains et Valence. La mise en appel de ces ressources étant susceptible de modifier de façon importante les marchés en cause, le Conseil a décidé d’ouvrir une consultation publique.



L’objet des l’étude d’impact vise à évaluer, en premier lieu, l’impact possible des décisions d’autorisation sur l’offre média dans la zone et, en second lieu, l’impact possible sur le marché publicitaire de la zone et sur l’équilibre économique des opérateurs présents.
Le CSA a donc décidé, conformément à l’article 31 de la loi du 30 septembre 1986, d’ouvrir une consultation publique et de réaliser des études d’impact pour ces sept zones. Les observations des parties intéressées devront être déposées le 22 janvier 2016, au plus tard. Elles devront être transmises à l’adresse mail etudeimpactrhonealpes@csa.fr .
Les éventuelles demandes d’audition devront être formulées par courrier auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel au plus tard le 11 janvier 2016.

À Bourg-en-Bresse

Dans la zone de Bourg-en-Bresse, deux fréquences FM pourraient faire l’objet d’un appel aux candidatures : une fréquence dont l’autorisation est arrivée à échéance le 6 janvier 2015 (la 100,6 MHz) et une fréquence nouvelle, la 106,5 MHz1, en contrainte d’allotissement avec la fréquence 106,5 MHz de Villefranche-sur-Saône, sur laquelle le Conseil envisage également de lancer un appel aux candidatures.
Répartition des services autorisés à Bourg-en-Bresse par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Bourg-en-Bresse par catégorie © CSA

À Chamonix

Le Conseil a procédé à un travail de planification de nouvelles fréquences FM dans la zone de Chamonix et a décidé que cinq fréquences (les fréquences 90,5 MHz, 91,9 MHz, 92,5 MHz, 97,9 MHz et 106,6 MHz), sans contrainte d’allotissement ou d’assignation, pourraient faire l’objet d’un appel aux candidatures sur le fondement de l’article 29 de la loi de 1986 précitée.
Répartition des services autorisés à Chamonix par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Chamonix par catégorie © CSA

À Grenoble

Dans la zone de Grenoble, quatre fréquences FM pourraient faire l’objet d’un appel aux candidatures : une fréquence dont l’autorisation est arrivée à échéance le 2 décembre 2014 (la 95,1 MHz), une fréquence dont l’autorisation est arrivée à échéance le 6 janvier 2015 (la 101,6 MHz), une fréquence restituée par l’Association des auditeurs de Radio Vizille FM, qui exploitait le service Max FM (la 94,5 MHz) et une fréquence dont l’autorisation arrivera à échéance le 9 janvier 2016 (la 102 MHz).
Répartition des services autorisés à Grenoble par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Grenoble par catégorie © CSA

À Morzine

Le Conseil a procédé à un travail de planification de nouvelles fréquences FM dans la zone de Chamonix et a décidé qu’une fréquence (la 100,5 MHz), sans contrainte d’allotissement ou d’assignation, pourrait faire l’objet d’un appel aux candidatures sur le fondement de l’article 29 de la loi de 1986 précitée.
Répartition des services autorisés à Morzine par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Morzine par catégorie © CSA

À Thonon-les-Bains

Dans la zone de Thonon-les-Bains, quatre nouvelles fréquences pourraient faire l’objet d’un appel aux candidatures FM sur le fondement de l’article 29 de la loi de 1986 précitée : la 95,9 MHz, la 98,1 MHz, la 102,1 MHz et la 104 MHz.
Répartition des services autorisés à Thonon-les-Bains par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Thonon-les-Bains par catégorie © CSA

À Valence

Dans la zone de Valence, une nouvelle fréquence FM (la 93 MHz) pourrait faire l’objet d’un appel aux candidatures sur le fondement de l’article 29 de la loi de 1986 précitée. S’y ajoute la fréquence 94,5 MHz, dont l’autorisation arrive à échéance le 9 janvier 2016.
Répartition des services autorisés à Valence par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Valence par catégorie © CSA

À Villefranche-sur-Saône

Dans la zone de Villefranche-sur-Saône, six nouvelles fréquences pourraient faire l’objet d’un appel aux candidatures : la 89,4 MHz, en contrainte d’assignation avec la fréquence 89,3 MHz à Lyon (actuellement exploitée par le service Virage Radio Lyon), la 95,7 MHz, en contrainte d’assignation avec la fréquence 95,8 MHz à Lyon (actuellement exploitée par le service RTL 2), la 97 MHz, en contrainte d’assignation avec la fréquence 96,9 MHz à Lyon (actuellement exploitée par le service Radio Espace), la 97,4 MHz, en contrainte d’assignation avec la fréquence 97,3 MHz à Lyon (actuellement exploitée par le service Jazz Radio), la 102,4 MHz, la 106,5 MHz, en contrainte d’allotissement avec la fréquence 106,5 MHz à Bourg-en-Bresse, sur laquelle le Conseil envisage également de lancer un appel aux candidatures.
Répartition des services autorisés à Villefranche-sur-Saône par catégorie © CSA
Répartition des services autorisés à Villefranche-sur-Saône par catégorie © CSA


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter