Résultats contrastés pour les radios de Lagardère

Vendredi 31 Juillet 2015



Lagardère Active a annoncé hier des performances "contrastés" (-3.9%) pour ses radios avec une baisse pour Europe 1, et une hausse pour les radios musicales à l’international et en France. Les radios du groupe pourraient ainsi subir certaines évolutions qui impacteraient sur les grilles de rentrée.


Le chiffre d’affaire de Lagardère Active, qui regroupe toute l’activité médias du groupe, est en progression de + 0,7 % en données brutes et + 0,2 % à données comparables. L’écart entre ces deux variations s’explique essentiellement par un effet de périmètre légèrement positif (+ 3 M€) : l’acquisition de Grupo Boomerang TV  et l’intégration du chiffre d’affaires de Gulli compensent la cession des 10 magazines en juillet 2014.

L’évolution négative de la Presse Magazine à - 4,7 % est liée à la contraction des recettes publicitaires (- 6,5 %) et de la diffusion (- 7,1 %), partiellement contrebalancées par la progression des autres activités, notamment le numérique (+ 19 %).
Le chiffre d’affaires publicité est en baisse de - 3,5 % sur l’ensemble de la branche.

Des conséquences sur les grilles des radios ?

Ces chiffres pourraient donc confirmer les rumeurs qui fuitent depuis quelques temps : les radios du groupe devraient subir des évolutions drastiques avec une baisse des coûts et une baisse des investissements. La grille des radios qui devrait être prochainement rendue publique devrait faire apparaître les conséquences de ces évolutions, notamment à Europe 1 dont on dit que certaines émissions, notamment la pré-matinale, serait soit réduite, soit même supprimée. De même du coté des radios musicales du groupe, certaines locales pourraient voir leur activité réduites et parfois même supprimées. Ces nouvelles politiques entraînent logiquement des évolutions dans les directions des radios, notamment, ces dernières semaines, à RFM.

Offre publique de retrait visant les actions de Lagardère Active Broadcast

Le 7 juillet , Lagardère Active, filiale de Lagardère SCA, a annoncé avoir déposé un projet d’offre publique de retrait sur la totalité des actions de la société Lagardère Active Broadcast non détenues par Lagardère Active. Cette offre permet de simplifier le fonctionnement juridique de Lagardère Active Broadcast et de réaliser des économies (frais de cotation notamment).
Détenue à 99,50 % du capital et 99,59 % des droits de vote par Lagardère Active, Lagardère Active Broadcast est une société anonyme de droit monégasque, qui constitue le pôle audiovisuel de Lagardère Active : radios en France (Europe 1, radios musicales), et à l’international (Europe de l’Est, Afrique francophone), production et distribution audiovisuelle (Lagardère Entertainment), chaînes de télévision thématiques (Gulli notamment).



Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille