Régionales 2015 : la recommandation du CSA aux radios

Mardi 20 Octobre 2015



Le CSA a adopté le 4 janvier 2011 une délibération applicable aux services de radio et de télévision en période électorale. La nouvelle recommandation complète cette délibération dans le cadre des prochaines Régionales. Elle s’applique à l’ensemble des services de radio et de télévision, quel que soit leur mode de diffusion par tout procédé de communication électronique, à compter du 26 octobre 2015 et jusqu’au jour où l’élection est acquise.



Comme durant chaque période électorale, les radios et télévisions doivent veiller à ce que "les listes de candidats, les personnalités ou les partis et groupements politiques qui les soutiennent bénéficient d’une présentation et d’un accès équitables à l’antenne". Rappelons aussi que les éditeurs doivent aussi relever les temps de parole des listes de candidats, des partis et groupements politiques et de leurs soutiens dans les journaux, les bulletins d’information, les magazines d’info, les émissions spéciales ou les autres émissions des programmes. Les temps relevés seront cumulés entre le lundi 26 octobre jusqu’au vendredi 4 décembre 2015 inclus, puis à compter du lundi 7 décembre jusqu’au vendredi 11 décembre 2015 inclus.
La transmission des temps de parole s’effectuera aux dates ci-dessus
La transmission des temps de parole s’effectuera aux dates ci-dessus

Plusieurs éditeurs ont également l'obligation de transmettre, chaque semaine par voie électronique au Conseil supérieur de l’audiovisuel, le décompte des temps de parole des listes de candidats, des partis et groupements politiques et de leurs soutiens relevés dans leurs programmes. Parmi les radios concernées : Radio France (France Inter, France Info, France Culture, France Musique, France Bleu), RTL, Europe 1, RMC, BFM Business, Radio Classique et Sud Radio.

Soulignons que les autres éditeurs, s'ils n'y sont pas obligés, doivent néanmoins communiquer au Conseil supérieur de l’audiovisuel, à sa demande, tous les éléments relatifs aux interventions des listes de candidats, des partis et groupements politiques et de leurs soutiens. Ils doivent donc conserver l'ensemble des enregistrements audio et vidéo des programmes diffusés au cours de la période couverte par la présente recommandation et les communiquer au CSA lorsque celui-ci en ferait la demande.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT