La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Radiodiffusion privée : les salaires augmentent

Lundi 18 Septembre 2017



Chaque année, les partenaires sociaux de la branche de la radiodiffusion, réunis sous l'autorité de l'État en Commission Mixte Paritaire, révisent les salaires minimums applicables dans chaque radio et entreprise assimilée, ainsi que pour les journalistes qui y travaillent, y compris les pigistes. C'est la négociation annuelle obligatoire (NAO).


Aux yeux du SNRL, ce coup de pouce permet cette année, "d’atténuer, pour les personnels, le coût de la complémentaire santé dorénavant obligatoire. Cela a abouti à un accord signé le 25 janvier qui est devenu applicable après un "Arrêté d'extension", a partir du 1er septembre 2017. En conséquence, les salaires devront être revalorisés à partir celui du mois de septembre". Cet accord ne concerne pas seulement les radios, mais tout le champ de la Convention Collective de la Radiodiffusion (IDCC 1922, Brochure N°3285), tel qu'il a été défini en son article 1.1 (Accords du 5 décembre 2008 étendu par un arrêté du 10 juillet 2009).
Sont donc comprises les webradios, les radios câblées et satellitaires et les fournisseurs et producteurs de programmes radios, conformément aux dispositions des accords du 5 décembre 2008 qui fixent notamment les classifications, les types de services de radios, et les dispositions d'ancienneté. Les valeurs de points qui sont définies par cet accord s'appliquent pour l'ensemble des personnels (dont les journalistes) employés par les entreprises concernées.

Nouveaux salaires minimums dès le 1er septembre

Lors des négociations menées fin 2016 et début 2017, les partenaires sociaux, dont le SNRL, ont étudié l'impact prévisible de deux éléments de contrainte sur les salariés : la couverture du risque santé mutualisé, qui est devenu obligatoire en juillet dernier, et la prévoyance décès incapacité toutes causes, qui devient également obligatoire pour tous les salariés et non pour les seuls cadres et journalistes. Les partenaires sociaux ont en conséquence décidé de donner un petit coup de pouce aux salaires, y compris les cadres et journalistes de la branche de la radiodiffusion élargie aux entreprises connexes.
En conséquence, les partenaires sociaux sont tombés d'accord pour que  le Point A soit  augmenté de 1.1% à : 12.38 € et le Point B augmenté de 0.2% à : 9.95 € (lire également ICI).


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >