RadioLine offre un cadeau aux radios

Lundi 18 Mars 2013



RadioLine est une jeune entreprise récemment créée par Thomas Serval. Elle arrive tambour battant sur le marché et s’adresse aux stations en leur promettant de diffuser leurs programmes et de les monétiser… gratuitement.


Thomas Serval de passage aux RadioDays
Thomas Serval de passage aux RadioDays
Avant RadioLine, Thomas Serval était membre du comité exécutif de Microsoft puis a enchaîné avec Google où il a lancé la monétisation de plusieurs outils dont YouTube dans 113 pays sur une vaste zone allant de l’Europe au Moyen-Orient en passant par Afrique.

RadioLine a seulement quelques mois : "mon projet, c’est de faire un YouTube de la radio. Il y a trois objectifs : que les utilisateurs bénéficient de tous les flux légaux et en temps réel, de permettre aux annonceurs d’avoir des formats qui répondent à leurs objectifs marketing et de fournir aux radios des solutions pour monétiser leur flux, plus efficacement".
 

Aujourd’hui, le but est de trouver un business modèle digital à l’image du business modèle hertzien : "nous nous concentrons sur la façon de monétiser l’audience passive sur le mobile, la TV connectée et le web avec des nouveaux formats qui répondent aux besoins des annonceurs ".
Pour les radios, RadioLine va proposer un streaming gratuitement pour les formats News et Talk. Pour les autres ? "Il y quelques conditions. En plus, nous proposons également une solution intégrée de monétisation… Non seulement, c’est gratuit et en plus, les stations peuvent gagner de l’argent".
La philosophie de l’entreprise ? "C’est de se placer aux côtés des utilisateurs".

Toutes les infos : ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:39 Radio Jerico a besoin de 70 000 euros