La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Radio Gekko : la culture du Sud

Jeudi 1 Juin 2017



Cette webradio associative basée dans les Bouches-du-Rhône diffuse des artistes du Sud et leur donne également largement la parole. Une partie de son programme est réalisée dans des établissements scolaires. Découverte...



Radio Gekko est l'aboutissement de 10 ans d'expérience en journalisme associatif. Il est né de la volonté de l'association des Webreporters de Martigues. Cette association  intervient depuis 8 ans dans les établissements scolaires dans le cadre de l'Education aux Médias d'Information. Il était donc nécessaire et logique de créer une webradio afin d'offrir une vitrine au travail de l'association mais aussi de valoriser les actions jeunes et culturelles du Sud Est de la France. Le lycée Jean-Lurçat de Martigues  met (gracieusement) un local à disposition au sein du lycée depuis cette année. 

Valoriser les actions jeunes et culturelles

Christelle Jourdan n'a que 26 ans. Cela fait pourtant 10 ans qu'elle fait du journalisme associatif, qu'elle intervient dans des établissements scolaires pour sensibiliser au bon usage des médias. Et en janvier 2017, elle a créé  Radio Gekko sur la plate-forme gratuite Radionomy.  "Il était nécessaire et logique de créer une webradio qui nous appartienne afin d'offrir une vitrine au travail de notre association mais aussi de valoriser les actions jeunes et culturelles du sud est de la France, explique Christelle.  "Radio Gekko, c'est d'abord une association de gens passionnés d'événementiel et de journalisme. Nous collaborons régulièrement avec le lycée Jean-Lurçat de Martigues, Le CLEMI (Centre de liaison de l'enseignement aux médias d'information) pour le scolaire, mais aussi des lieux culturels et musicaux comme L'électrode de Miramas, le Molotov de Marseille, la MJC de Martigues, Le rallumeur d'étoiles de Martigues... Tant de lieux qui nous permettent de nourrir nos émissions et de réaliser des émissions spéciales ponctuelles ou régulières".

Priorité aux artistes locaux

Quant au programme musical, il est de plus en plus réservé aux artistes locaux. "Plus le projet avance, plus nous nous dirigeons vers un créneau musical culturel local, confirme Christelle. Nous souhaitons vraiment faire de cette radio le créneau de libre expression des acteurs locaux et des musiciens et groupes de chez nous... D'ailleurs, nous recherchons des groupes du Sud de la France souhaitant se faire connaître afin d'ajouter de nouvelles musiques régulièrement... Nous allons à la découverte de ces groupes lors des concerts... Et si on aime, on partage avec eux ce projet !"

Radio alternative et associative, Radio Gekko (qui tire son nom d'un petit reptile originaire du Sud) marche un peu sur les traces de la marseillaise Radio Grenouille (88.8 FM), qui connaît d'ailleurs quelques difficultés financières d'ailleurs. Une initiative courageuse qui méritait d'être soulignée.


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >