Radio France, premier groupe radio de France

Mercredi 19 Novembre 2014

Des résultats encourageants pour une rentrée de changements... Avec 13,3 millions d’auditeurs, soit 25,1% d’audience cumulée, Radio France est le premier groupe radiophonique français, dans un contexte difficile pour le média radio en baisse de 0.8 point avec 80,4% d’audience cumulée.


France Inter, avec 10% d’audience cumulée (AC) et 9,2% de part d’audience (PDA), est la seule radio généraliste en progression, avec +0.1 point d’AC et +0.2 point de PDA en un an. La station conquiert par ailleurs plus de 500 000 nouveaux auditeurs par rapport à la dernière vague d’avril-juin 2014.

Dans un contexte de difficulté pour le média radio et d’importantes évolutions des programmes de Radio France, Mathieu Gallet, Président-directeur général de Radio France a déclaré ce matin : "Ces premiers résultats de la saison 2014/2015, portant sur des grilles en grande partie changées, sont encourageants. Ils confortent notre stratégie de renouvellement éditorial et devront être confirmés lors des prochaines vagues de sondages. Les contenus des antennes de Radio France doivent s’adresser à un public toujours plus large et plus divers".

"France Inter est la première radio de France sur les trois carrefours stratégiques d’information, à 8h, 13h et 19h" indique fièrement la station..
France Info, avec 7,8% d’audience cumulée, retrouve "une nouvelle dynamique, en progression sensible de 0.3 point par rapport à la vague précédente, soit + 147 000 auditeurs, mais reste en retrait par rapport à la vague de référence".
Quant à France Bleu, elle "consolide" son audience à 7,4% d’audience cumulée après "un résultat exceptionnel" à 7,7% d’A.C il y a un an.
France Culture réalise son meilleur score historique avec 2,2% d’audience cumulée (+0.2 point), soitun gain de 102 000 auditeurs en un an et 1,8% de PDA (+0.4 point). Sa durée d’écoute est en forte hausse à 1h55 (+13 minutes). France Musique, avec 1,4% d’audience cumulée, reste stable.

 

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Décembre 2014 - 09:00 France Info s'intéresse à la 126 000

septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

6.7

Pour 2017, conformément au Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) 2015-2019, le budget de Radio France est construit sur 682.9 M€ en ressources et 689.6 M€ en charges. Il prévoit un déficit de 6.7 M€, inférieur de 9.8 M€ par rapport au budget 2016.












Campagne de communication pour la "Fun Radio Ibiza Experience" (@funradio_fr). https://t.co/PLWIO5gcRC
Mardi 21 Février - 09:01
Voltage (@voltageofficiel) se mobilise pour la Seine Saint-Denis. https://t.co/ar7sOK3jqs
Mardi 21 Février - 08:43
Radio Scoop (@RadioSCOOPOff) en direct du Stade Geoffroy Guichard. https://t.co/0aqjKw3E81
Mardi 21 Février - 08:20




Le Magazine

#86 - Magazine La Lettre Pro N°86

DOSSIER Spécial - Angleterre  €

Louise Ekland : la plus française des British !  €

Alex Taylor : made in France  €

My RNT is rich  €

Le podcast, l’autre avenir de la radio ?  €

Les coulisses de l’Appel du 18 juin  €

Dix temps forts au Salon de la Radio  €

Auclair sait tout faire  €

La production publicitaire radio en Angleterre  €

WRS, la plus british des radios suisses  €








Le Magazine

#85 - Magazine La Lettre Pro N°85

Olivier Huart : "La radio, ce sont nos racines"  €

France Bleu Toulouse : la tentation régionale  €

Pascale Clark va mettre le BoxSons  €

Cap vers le Grand Est…  €

Quelle est la recette des émissions de Jacques Pradel ?  €

Les petites oreilles traînent partout !  €

The Voice of the Lizard résonne en Thaïlande  €

Radio Scoop mise sur le digital et les événements  €

"Les Indés Radios doivent être présents sur tous les supports"  €