La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Radio France écoute, un peu, les syndicats

Jeudi 10 Septembre 2015



Selon l’AFP, la direction de Radio France a renoncé à son plan qui prévoyait le départ volontaire de 350 collaborateurs, plan largement rejeté par les syndicats. Désormais, ce sont 270 postes qui ne devraient pas être renouvelés.


Maison de la radio Photo Serge Surpin
Maison de la radio Photo Serge Surpin
Exit donc le plan de départs volontaires. Désormais, seuls les départs "naturels" seraient concernés (retraites ou démissions). Ainsi, 270 postes en CDI ou CDD seraient supprimés d’ici 2018, un départ sur deux en 2016 et 2017, un départ sur trois en 2018. Malgré cela, 48 postes nouveaux seraient créés d’ici 2019. L’une des raisons de ce revirement serait l’espoir d’un retour à l’équilibre en 2018 au lieu de 2017.

Les syndicats sont moyennement satisfaits de ces mesures, car ils auraient préféré qu’il n’y ait aucune suppression de postes qui ne soit envisagée. "270, c’est vraiment beaucoup, c’est un nouvel effort demandé aux salariés, qui peut provoquer des tensions supplémentaires dans les charges de travail, et qui sera difficilement tenable socialement parlant".
Ce plan de réduction de la masse salariale s'ajoute à d’autres réductions de dépenses toujours envisagées : la fin de la diffusion en petite et grandes ondes, la réduction des piges et des CDD ainsi que la réduction des abonnements à la presse.






Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:17 Que nous dit la RNT à Lyon, Lille et Strasbourg ?