Radio France arrête ses comptes 2014 en déficit

Jeudi 16 Avril 2015



Le Conseil d’administration de Radio France, présidé par Mathieu Gallet, a arrêté hier mercredi ses comptes annuels 2014. sous l’effet combiné de la stabilité de ses ressources et de la hausse de ses charges d’exploitation et des charges liées à la réhabilitation, Radio France présente pour la première fois depuis 1999 des comptes en déficit à hauteur de 2 M€.



Des charges en hausse

Dans le contexte du plan de retour à l’équilibre des finances publiques, la société a vu en 2014 ses ressources publiques de fonctionnement stabilisées par rapport à l’année précédente (576 M€) ; ses ressources propres sont également restées globalement stables sous l’effet combiné d’une diminution des recettes locatives due au chantier de réhabilitation de la Maison de la radio et d’un accroissement des recettes de publicité et de diversification.  Au total, le chiffre d’affaires s’élève à 645,5 M€, en progression de 0,7%.
Les charges d’exploitation de l’entreprise connaissent quant à elles une progression de 2,3% hors provisions et amortissements, en dépit d’un important effort sur les charges de fonctionnement (baisse des achats et des charges externes nets des partenariats).

Un trésorerie en baisse

S’agissant du programme de réhabilitation, l’année 2014 a été marquée par l’ouverture de la Maison de la radio au public et l’inauguration le 14 novembre de son Auditorium et du Studio 104 rénové, ce qui a permis le retour des formations musicales au sein de la Maison de la radio. Cette mise en service de la partie du bâtiment ouverte au public a induit une hausse des charges de fonctionnement, des charges fiscales et des amortissements de l’entreprise.
Radio France a par ailleurs maintenu en 2014 un niveau d’investissements élevé à 66,8 M€, dont 44,9 M€ liés à la réhabilitation de la Maison de la radio. Les autres investissements se sont élevés à 21,9 M€ portant sur les moyens de production et des projets techniques, sur les développements multimédia, et également sur l’ouverture de la Maison de la radio au public ainsi que sur des projets immobiliers dans le réseau France Bleu avec notamment la rénovation de France Bleu Béarn à Pau.

La trésorerie s’établit à la clôture à 8,4 M€, en baisse de 15,3 M€ par rapport à 2013 sous l’effet des décaissements liés à l’avancement du chantier.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter