Radio France a consacré 10 144 heures à l'info en 2013

Vendredi 10 Avril 2015



Fin 2013, Radio France employait dans ses rédactions un nombre de journalistes correspondant à 885 ETP (CDD et CDI). L’optimisation des moyens dans ce domaine constitue un chantier pour l’avenir a indiqué dernièrement, dans son rapport, la Cour des comptes.



La part de l’information est variable selon les antennes. À France Info, toute la grille lui est consacrée. À France Inter, elle représente 25 % des heures produites et diffusées (rediffusions exclues), à France Culture seulement 9 %. Le nombre d’heures d’information a globalement baissé (- 11 % de 2006 à 2013). Il a diminué sur France Inter à partir de 2010 ( - 13 % de 2009 à 2013), accréditant pour certains le glissement de sa ligne éditoriale vers celle de France Culture. Il a beaucoup augmenté sur France Culture entre 2003 et 2006, puis est resté stable.

Les deux grandes radios d’information (qui emploient les plus grandes rédactions) sont France Inter et France Info. France Culture propose une information davantage tournée vers l’actualité internationale et européenne et la mise en perspective. Sur France Bleu, en complément de l’information locale, une rédaction à Paris prépare des journaux nationaux et internationaux. L’information est également présente sur la grille du Mouv’ et sur FIP.

Des effectifs de journalistes en croissance

Depuis 2003, le nombre des journalistes de Radio France (885 ETP fin 2013) a globalement augmenté (+ 120 ETP entre 2003 et 2013, soit + 15,7 %). Pour les CDI, les effectifs sont passés entre 2004 et 2013 de 351 à 405 ETP (+ 15 %). Cette augmentation concerne essentiellement France Bleu et les services web des antennes.  Sur la période 2007-2013, l’effectif (CDI et CDD) des journalistes de France Bleu est passé de 436 à 470 ETP. Le développement des services web est l’autre cause de la croissance des effectifs. 46 journalistes sont employés dans les services multimédia des antennes, pour la plupart affectés depuis 2009. Globalement, il n’y a pas eu de redéploiement des rédactions traditionnelles vers les services web.

Vers la fusion de 3 rédactions ?

La fusion de tous les services des rédactions de France Inter, France Info et France Culture représente la solution la plus ambitieuse. C'est une des préconisation du rapport de la Cour des comptes. Cette fusion aboutirait à distinguer les personnels d’antenne, qui resteraient affectés à chaque station de Radio France, et une unité de production d’information ("news factory"), regroupant dans une structure commune tous les journalistes des services (économie, politique, environnement, culture, etc.). Les rédactions web des antennes (qui emploient 45 journalistes) rejoindraient une telle structure.
Un tel schéma est déjà adopté à la BBC avec BBC News qui couvre tous les services d’information (télévision, radio, net) de l’entreprise. C’est également le modèle de la rédaction unique "multi-plates-formes" de Radio Canada et de la RTBF, cette dernière disposant d’une rédaction unique de 500 journalistes.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap