Radio-Canada ne veut plus de publicité

Mercredi 30 Novembre 2016



CBC/Radio-Canada veut éliminer la publicité sur toutes ses plateformes en échange d'une hausse de son budget annuel de 318 millions $. Une décision qui permettrait aux diffuseurs privés canadiens, qui souhaitent la fin de la publicité chez les diffuseurs publics, d'engranger quelque 158 millions $ supplémentaires en revenus publicitaires.


Pour que CBC/Radio-Canada puisse devenir un diffuseur public sans publicité, il suffirait d’accroître son financement par habitant à 46 $ par an (une augmentation de 12 $ par Canadien). CBC/Radio-Canada pourrait ainsi éliminer la publicité de ses services, compléter sa transformation et stimuler l’économie de la création au Canada. Ce niveau de financement correspond à la recommandation faite par le Comité permanent du patrimoine canadien en 2008 (après indexation selon l’inflation). Ce montant est tout de même bien inférieur au niveau de financement de diffuseurs publics de pays comparables, y compris la BBC, qui reçoit 114 $ par habitant.

"La semaine dernière, Maxime Bernier, candidat à la direction du Parti conservateur, a plaidé pour la fin de la publicité à CBC/Radio-Canada, mais il a aussi proposé une réduction de son financement, arguant que la société d'État devrait se tourner vers les dons des téléspectateurs et des organisations, comme c'est le cas de la télé publique PBS et de la chaîne privée à but non lucratif NPR, aux États-Unis. Kellie Leitch, son adversaire dans la course à la direction du Parti conservateur, a quant à elle proposé carrément le démantèlement de CBC/Radio-Canada" rapporte le site LaPresse.ca.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter