Radio Andalhone fait oublier le handicap

Vendredi 22 Août 2014



Créée dans un centre d'accueil pour personnes invalides, cette webradio joue un rôle social important. Samuel Feraud, éducateur spécialisé, nous raconte une belle histoire de radio qui s'articule autour d'un vrai lien social. Un lien que peut créer ce média si généreux qu'est la radio.


Stéphane, l'un des animateurs de Radio Andalhone
Stéphane, l'un des animateurs de Radio Andalhone
Média de l'instantané et du direct, la radio est aussi parfois le média de l'inattendu. Elle est souvent là où on ne l'attend pas. Depuis presque trois ans, une petite webradio est née dans le centre Andalhone, Pôle Adulte 63 de l'APF (Association des Paralysées de France), à Riom, en Auvergne. "Andalhone, cela veut dire 'l'eau qui passe' en occitan, explique Samuel Féraud, éducateur spécialisé et musicothérapeute, qui a eu l'idée de cette webradio. L'eau qui passe, cela fait référence à la possibilité pour les personnes accompagnées d'un libre choix de vie grâce à un panel de services. Le but est de leur faire surmonter le handicap."
Plusieurs fois par semaine, des émissions en direct ont donc lieu dans le petit studio qui a pris place dans le centre d'accueil. La plupart des "animateurs" sont infirmes moteurs cérébraux, ils ont des difficultés à se mouvoir, mais leur intellect n'est pas affecté. Ils n'ont donc aucun mal à faire fonctionner une console et encore moins à parler dans un micro.

"ça nous fait du bien"

L'équipe de Radio Andalhone lors d'une des nombreuses émissions en direct de la webradio, à l'occasion du festival "la culture dans tous les sens", à Clermont-Ferrand
L'équipe de Radio Andalhone lors d'une des nombreuses émissions en direct de la webradio, à l'occasion du festival "la culture dans tous les sens", à Clermont-Ferrand
Le programme est éclectique. "On passe de tout sur cette radio, du classique ou du rap, de l'info locale, des chroniques en tout genre, ajoute Samuel Féraud. Au départ, en 2007, nous étions uniquement une radio interne. Puis j'ai découvert Radionomy et son flux gratuit. Nous faisons une audience suffisante pour pouvoir utiliser cette plate-forme. C'est une vraie satisfaction car nous sommes une vraie radio, pas seulement une activité de plus pour nos résidents."

"Participer à cette radio nous fait du bien, explique Danielle, chargée de la rubrique actualités. Les auditeurs ne me font pas peur. Au contraire, je préfère qu'il y ait du monde qui nous écoute plutôt que de parler dans le vide."
Des paroles prononcées avec un sourire radieux et qui illustrent, une fois de plus, le lien social que peut créer ce média si généreux qu'est la radio.

Ecouter Radio Andalhone


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap