RNT : le CSA réfléchit à un calendrier

Vendredi 1 Février 2013



A la question "Etes-vous favorable à la poursuite du lancement de la radio numérique terrestre ?' posée par le quotidien Les Echos à Olivier Schrameck, le président du CSA répond ne pas vouloir tourner le dos à la RNT.


RNT : le CSA réfléchit à un calendrier
Dans long  entretien accordé au quotidien Les Echos, Olivier Schrameck a aussi évoqué l’avenir de la RNT en France. Selon lui : "lorsqu'un progrès technique de cette nature apparaît, on ne doit pas lui tourner le dos. En revanche, je mesure l'ampleur des difficultés. Nous ne sommes pas seuls à décider, nous sommes attentifs à l'attitude de la radio publique. Mais si nous avons à faire des choix, ils doivent être directement appropriés aux besoins".
 
Olivier Schrameck explique qu’il voit "moins l'intérêt à introduire la radio numérique à Paris qu'à ouvrir des possibilités nouvelles dans les zones industrielles ou rurales, les moins bien desservies. Nous n'allons pas interrompre le processus à Paris, Marseille et Nice car des engagements ont été pris. En revanche, je proposerai au Collège de débattre du calendrier des appels à candidatures pour les zones à venir".

Le Président Schrameck annonce avoir mis en place "un groupe de travail interne commun pour la radio analogique et la radio numérique car selon lui on ne peut pas penser l'une sans l'autre. Le numérique doit être un complément de l'analogique, en se gardant de ne raisonner qu'en termes de concurrence".
 
Lire son interview complète ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap