RNT : le CSA a lancé les appels à candidatures

Mercredi 8 Juin 2016



Le Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Olivier Schrameck, l’a annoncé hier devant l’assemblée générale du SIRTI (dont le WorldDAB était partenaire) à Paris : la radiodiffusion numérique terrestre va poursuivre son déploiement en France. Et ça, c'est une bonne nouvelle pour le Worlddab, principale organisation à défendre ce mode de diffusion.


Après les études d’impacts, le Conseil supérieur de l'audiovisuel vient donc de publier les appels à candidatures pour les villes de Lille, de Strasbourg et de Lyon. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 19 Juillet prochain. À Lille, Lyon et Strasbourg, jusqu’à 39 radios pourraient être autorisées et jusqu’à 26 dans les autres villes.
"Toulouse, Nantes et Rouen devraient suivre dans la deuxième partie de l’année, pour respecter le calendrier publié par le CSA. Ces appels confirmeront avec certitude l’intérêt des radios pour la radiodiffusion en numérique" explique le Worlddab.

Cet appel à candidatures vise donc à renforcer la couverture de la RNT déjà présente à Paris, Marseille et Nice. La RNT vient en complément des autres moyens de diffusion de la radio, notamment de la FM. "Qualité du son, enrichissement de l’offre radiophonique, accès simplifié aux radios, données associées, maintien de la gratuité et de l’anonymat de l’écoute constituent les avantages de la radio numérique terrestre pour les auditeurs" a expliqué pour sa part le CSA. Cet appel est ouvert à l’ensemble des catégories de radio : radios associatives, radios locales et régionales indépendantes, radios à vocation nationale thématiques ou généralistes.

D'Arras à Valenciennes

Si la date limite de dépôt des dossiers pour cet appel est fixée au 19 juillet prochain, le démarrage des émissions est prévu en 2017. Les principales villes concernées par ce nouvel appel sont des métropoles régionales comme Lille, Lyon et Strasbourg) mais aussi celles d'Alsace, de Champagne-Ardenne et Lorraine (Colmar, Haguenau, Mulhouse, Sélestat), celle de l'Auvergne et de Rhône-Alpes (Bourg-en-Bresse, Bourgoin-Jallieu, Vienne, Villefranche-sur-Saône, Tarare), celles de la région Bourgogne-Franche-Comté (Mâcon)  et celles du Nord-Pas de Calais et de Picardie (Arras, Béthune, Boulogne-sur-Mer, Calais, Cambrai, Douai, Lens, Maubeuge et Valenciennes).


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT