RNT : la CNRA demande au CSA de stopper tout appel à candidature

Lundi 22 Septembre 2014



"Les conditions dans lesquelles s’est opéré le récent démarrage des émissions en RNT sur les zones de Marseille, Paris et Nice confirment, malheureusement, toutes les craintes déjà affichées par la CNRA" indique ce matin la Confédération Nationales des Radios Libres. La CNRA redoutant une diminution du financement de l’ensemble des 650 radios associatives émettant déjà en FM.


"A ce jour, aucun financement spécifique n’a été mis en place par l’Etat pour la diffusion en RNT des radios associatives. Ainsi, chaque nouveau projet de radio numérique associative sera financé au détriment de l’ensemble des radios associatives existantes en FM" souligne la CNRA. "Les nouveaux projets issus de la RNT seront donc financés sur le dos des radios associatives existantes alors que ces dernières ne pourront, elles, obtenir aucun financement pour les aider à diffuser en bande III. Pire, le système existant et à ce jour, non modifié, ne permet à aucune radio associative émettant déjà en FM d’obtenir de la part du FSER un financement spécifique pour émettre en RNT (ce point n’a même pas été prévu par la DGMIC dans le futur décret du FSER ni suggéré par le CSA lors de l’examen de ce texte)" ajoute le syndicat.

Pas de finacements et des surcoûts

"Cette absence de financement aurait pu se justifier si les coûts d’émission de la RNT étaient sources d’économies pour les radios associatives. Bien au contraire, ce mode de diffusion est en fait générateur de surcouts très significatifs.  Ainsi, ceux-ci se révèlent comme étant plusieurs fois supérieurs à ceux de la diffusion en FM. A ces coûts doivent en plus être ajouté ceux liés au montage et à la gestion des multiplexes voire à la nécessité, pour un grand nombre de radios, de devoir figurer dans plusieurs de ces multiplexes" précise la CNRA.

"L’absence de financements publics ainsi que ces surcoûts auraient pu être palliés grâce à l’émergence d’un modèle économique novateur (celui-ci avait été proposé par la CNRA il y a plusieurs années). Il n’en est rien. D’une part, l’inadaptation des zones de couvertures proposées en RNT par rapport aux demandes et besoins des radios associatives, et d’autre part, les bouleversements en cours concernant la définition et le contour des prérogatives des collectivités territoriales bloquent toute autre possibilité de financement et rendent désormais les modèles initialement imaginés obsolètes".

Un lancement au détriment des Associatives

Pour la CNRA, il est malheureusement aujourd’hui très clair que le déploiement de la RNT ne pourra se faire qu’au détriment immédiat des radios associatives émettant en FM et de leurs emplois. Et si la CNRA a toujours soutenu la nécessité de voir se déployer des supports de diffusion numérique hertzienne terrestre dédiés, elle a toujours précisé les conditions de réussite d’un tel projet.
"S’agissant de la RNT, notre confédération avait encore rappelé ces mêmes conditions en septembre 2012, force est de constater qu’aucune de ces conditions n’est aujourd’hui remplie, bien au contraire, la situation économique de notre secteur s’est depuis très fortement contractée compte tenu de sa dépendance aux financements publics".
Dans ce contexte rédhibitoire, la CNRA demande au CSA de ne plus lancer d’appels à candidature en RNT.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille