RNT : l'incompréhension du Bureau de la Radio

Vendredi 23 Janvier 2015



"S’obstiner à poursuivre le déploiement de la RNT en France (...) est difficilement compréhensible" a réagit le Bureau de la Radio suite à la publication du rapport sur la Radio Numérique Terrestre par le CSA. Le Bureau de la Radio avoue "son incompréhension devant une décision qui ne trouve guère de justification rationnelle, technique ou économique".



"La quasi-totalité des radios nationales ont exprimé leurs plus grandes réserves sur cette technologie du numérique terrestre la considérant obsolète face à l’explosion de l’audience IP, et indiqué que le modèle économique de la RNT n’était pas viable. Les éditeurs de radio doivent pouvoir mobiliser leurs ressources d’investissement pour répondre aux défis de l’IP" souligne encore le Bureau de la Radio qui rappelle que "deux experts indépendants, Marc Tessier puis David Kessler avaient d’ailleurs conclu successivement que ce projet n’était pas soutenable du point de vue économique".
Une réaction qui fait suite à la publication (lire ICI) du rapport du CSA sur la RNT.
 

Une mutation "déjà" entamée

"Quels résultats d’audience, de ventes de terminaux ?" s'interroge le Bureau de la Radio. "En l’absence de ces informations, comment conclure de la nécessité de poursuivre le déploiement ? Il aurait été préférable de pouvoir tirer des enseignements concrets de ces diffusions plutôt que de satisfaire l’émergence de nouvelles radios sans aucune perspective économique puisqu’elles seront elle-même confrontées à une audience confidentielle".
37,9% des jeunes de 13 ans à 19 ans et 27,3% des 20/24 ans écoutent déjà la radio par Internet via des supports multimédi (smartphone, tablettes, ordinateur…) : "la mutation technologique de la radio est déjà largement entamée".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap