RNT : des étapes importantes franchies à l'étranger

Jeudi 11 Décembre 2014



Si l'on en croit le WorldDMB, cette fin d'année 2014 aura été riche en annonces pour la Radio Numérique Terrestre. Alors qu’en France, on compte maintenant près de 100 radios qui émettent en RNT, les choses bougent à l’étranger avec plusieurs nouvelles annonces ou étapes qui affirment une tendance et un intérêt pour la RNT.



En Allemagne

En Allemagne, l’ARD a réitèré dernièrement  son intention de développer la radio numérique de manière cohérente. Une annonce de l’ARD était attendue en cette fin d’année. L’ARD reconnait l’importance de la radio diffusion numérique pour l’auditeur. Un consensus a été atteint pour continuer son développement. Mais, il n’est pas pour l’instant question d’arrêter la FM ; comme de coutume, chaque région ("lander") avancera indépendamment. La radio numérique se développera pour le bénéfice de l’auditeur, en utilisant tous les moyens de distribution pertinents. Le DAB+ demeure la plateforme centrale pour la distribution du contenu radio.
Une campagne marketing a été lancée à la destination du grand public pour Noël en Bavière et dans le Bade-Wurtemberg.

En Norvège et en Suède

En Norvège, les critères pour basculer la radiodiffusion d’analogique en numérique sont remplis (couverture, taux d’équipement – incluant des solutions pour le véhicules, écoute et services).

D’après Gallup, 51% de l’écoute de la radio en diffusion hertzienne a maintenant lieu en numérique. Tous les critères établis pour arrêter la FM en 2017 sont remplis. 22 radio nationales sont diffusées. La stratégie finale demeure en cours de discussion
En Suède, un rapport du conseiller auprès du gouvernement sur la radio numérique a exposé une "feuille de route pour numériser la Radio diffusion en Suède". Il préconise notamment une transition de l’analogique vers le numérique pour 2022 (si les critères similaires à la Norvège sont atteints d'ici à 2020) - ou pour 2024. Ce rapport va maintenant être présenté au parlement pour approbation.

En Suisse

Le groupe de travail "DigiMig" établi un scénario de transition vers la radio diffusion numérique. Présidé par l'Office fédéral de la communication (OFCOM), un groupe de travail composé de représentants du SRG et des stations privées Suisse a élaboré un scénario pour le passage à long terme de l'analogique (FM) au numérique (DAB +) pour la radiodiffusion .
Les représentants du groupe de travail ont présenté leur vision à la conseillère fédérale Doris Leuthard, responsable du DETEC. Le régulateur Suisse donne également la possibilité aux radios d’arrêter la diffusion en FM, à partir du moment où leur couverture radio diffusion numérique est équivalente.

En Australie

Trois millions d’auditeurs par semaine écoutent le DAB+. Les chiffres publiés par Commercial Radio Australia démontrent que l’écoute du DAB+ et les ventes de récepteurs dépassent les attentes. 23% de la population où le DAB+ est disponible (dans les 5 principales villes) écoutent les transmissions sur des récepteurs compatibles. Le nombre total de récepteur est de prêt de 1.9 Millions (sources : GfK). En outre, un rapport démontre également que les réseaux telecom mobiles complètent mais ne sauraient remplacer la radiodiffusion. Les résultats sont cohérents avec les différents rapport publiés en Europe (rapport complet est disponible ici).

Et l’automobile dans tout ça ?

La voiture est un endroit de prédilection pour écouter la radio. Le conducteur est face à de plus en plus de choix. La RNT en fait donc partie. Néanmoins, l’ajout de plus de fonctionnalités s’accompagne aussi de plus de complexité.
Le RadioPlayer trouve désormais sa place dans les voitures. L’objectif du Radioplayer, lancé par la BBC et les radios commerciales, est de rendre l’expérience utilisateur plus simple lors de l’écoute de la radio sur les appareils connectés. La direction du Radioplayer est de proposer une sorte de "boîte noire" qui peut être installée dans les voitures avec des radios plus anciennes, en transformant la stéréo existante en un système audio numérique à part entière. Il s’agit d’une solution hybride autorisant l’accès à la FM, au DAB / DAB+ et à l’IP.
En Septembre, 58% de tous les véhicules vendus en Angleterre avait le DAB+ en standard contre 50% un an plus tôt (source : digital radio UK). En Norvège, 63% des véhicules neufs sont équipés. En France, le Conseil Supérieur de l’Audivisuel a récemment autorisé la société Médiamobile à expérimenter un service d’info trafic pour six mois dans la zone de Paris, à compter du 7 octobre dernier.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT