RNT : Fréquence Plus a remis sa contribution au CSA

Mardi 28 Juillet 2015



Le 10 juin dernier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait lancé une consultation relative aux zones de déploiement de la RNT (Radio Numérique Terrestre). Fréquence Plus vient de déposer sa réponse à cette consultation publique. La station veut que les appels locaux soient notamment plus nombreux.


Pour Anthony Eustache, président de Fréquence Plus : "la RNT est un nouveau paysage radiophonique à construire"
Pour Anthony Eustache, président de Fréquence Plus : "la RNT est un nouveau paysage radiophonique à construire"

"La RNT est un nouveau paysage radiophonique à construire" a expliqué Anthony Eustache, le président de Fréquence Plus. "Il est souhaitable que tous les acteurs se lancent, et trouvent leur place, dans cet espace qui constitue une chance pour l'industrie radiophonique. A Fréquence Plus, nous sommes très volontaires pour la RNT mais nous rappelons également que notre économie d'aujourd'hui se réalise dans la FM. Nous devons disposer de nouvelles fréquences FM analogique afin de pouvoir supporter les investissements nécessaires au déploiement de la RNT et, plus généralement, à notre mutation numérique" a également indiqué le président de Fréquence Plus.

Bznéficier d'un "dividende analogique" avant la RNT

Ainsi dans sa contribution, Fréquence Plus développe des arguments pour que les appels locaux soient plus nombreux que ce qui est envisagé à ce stade par le CSA et pour que le déploiement concerne plus de zones géographique. La radio de Bourgogne Franche-Comté insiste également sur le risque important que pourrait constituer une réservation de multiplexes nationaux pour des acteurs qui ne croient pas aujourd'hui à la RNT et qui pourraient, demain, se raviser. "Cette approche consisterait à réserver un dividende numérique à des éditeurs qui envisageraient, à terme, de profiter de la réussite de ce nouveau paysage radiophonique sans participer à son lancement. Ce serait inacceptable alors que la RNT n'est aujourd'hui soutenue que par des PME de la radio. Ce sont ces PME qui devraient bénéficier dès à présent d'un dividende analogique avec un renforcement de leur présence dans la FM qui leur permettrait de financer le lancement de la RNT" souligne Fréquence Plus.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille