RFI en mandingue fête son anniversaire

Mardi 11 Octobre 2016



Un an jour pour jour après son lancement, la rédaction de RFI en mandingue (mandenkan) délocalise son antenne le 19 octobre à Montreuil où vit la plus grande communauté malienne et "mandingophone" de France. Ces émissions spéciales en direct sont réalisées en partenariat avec l’Association des Femmes Maliennes et la Mairie de Montreuil.



RFI a lancé le 19 octobre 2015 une rédaction en mandingue (mandenkan), une langue largement répandue en Afrique de l’Ouest et dont on estime à quarante millions le nombre de personnes qui la parlent ou qui la comprennent. Ces locuteurs sont principalement maliens, burkinabè, ivoiriens et guinéens. Cette langue africaine est aussi répandue dans d’autres pays, entre autre au Sénégal, au Sierra Leone et au Liberia.

La rédaction de RFI en mandingue diffuse deux demi-heures de programmes, du lundi au vendredi, à 8h et 12h (TU) produites par une rédaction ouest-africaine basée à Paris et un réseau de correspondants. La première demi-heure est diffusée via les relais FM de RFI à Monrovia (Liberia) et Freetown (Sierra Leone). La seconde demi-heure est diffusée via les relais FM de RFI à Bobo-Dioulasso et Banfora (Burkina Faso), Kankan et Nzérékoré (Guinée), Bamako, Gao, Kayes, Mopti, Ségou et Sikasso (Mali).
Les émissions en mandingue, également diffusées dans toute la région en ondes courtes et via un réseau de radios partenaires, sont aussi accessibles sur tout le continent et mondialement via Internet (site ma.rfi.fr et application mobile). RFI a également noué un accord avec les opérateurs téléphonique Orange en Côte d’Ivoire et Airtel au Burkina Faso portant sur la diffusion audiotel de ses programmes en mandingue.

47% de notoriété dans la capitale malienne

Une étude TNS-Sofres/Africascope menées au Mali entre octobre et décembre 2015, montrait que cette nouvelle offre avait atteint, quelques semaines seulement après son lancement, une notoriété de 47% dans la capitale malienne, et 76% des habitants qui avaient déjà identifié les programmes en mandingue déclaraient les écouter. Une seconde étude menée au premier semestre 2016 indique également une progression de l’audience, notamment dans la tranche de la mi-journée à Bamako (Mali) et Ouagadougou (Burkina Faso). Le site ma.rfi.fr génère 4 000 visites par mois en moyenne.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT