RFI en deuil

Lundi 4 Novembre 2013



Si, comme le précise ce matin Libération, "beaucoup de questions restent en suspens après le meurtre samedi des deux journalistes, enlevés et tués à Kidal, au nord du Mali", les hommages se multiplient depuis samedi en direction de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon. Les deux reporters de RFI étaient en mission à Kidal dans l'extrême nord du Mali dans le cadre de l'opération spéciale qui devait avoir lieu jeudi, à Bamako.


Le CSA a tenu à exprimer sa "vive émotion" suite aux assassinats des deux reporters de RFI. Le président et les membres du Conseil "manifestent à leurs familles, à leurs proches et à tous les collaborateurs de RFI leurs sentiments de chaleureuse et douloureuse sympathie".
Le SNJ Radio France veut "qu'un hommage leur soit rendu à tous les deux par toute la profession et toutes celles et ceux épris de ce qui fait l'ossature d'une démocratie : une information libre et de qualité. Cela rappelle le prix payé par certains pour que le public soit informé au plus près des événements sans se contenter des communiqués officiels des uns et des autres..." a également ajouté le SNJ Radio France.

La Société des Journalistes de Radio France rend quant à elle "hommage à deux grands professionnels de la radio et présente avec une infinie tristesse ses condoléances à leurs familles, à leurs proches, à leurs confrères. Le prix d'une information libre et indépendante ne se paye pas en vies humaines. Ni en Syrie, ni au Mali, ni ailleurs.Les assassins de Ghislaine Dupont et Claude Verlon doivent être  arrêtés et jugés pour cet acte barbare" a ajouté la Société des Journalistes de Radio France.

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI au Mali, ont été enlevés et assassinés à Kidal, ce samedi 2 novembre 2013 © RFI
Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI au Mali, ont été enlevés et assassinés à Kidal, ce samedi 2 novembre 2013 © RFI

Née en janvier 1956, Ghislaine Dupont avait passé plusieurs années de son enfance en Afrique. A la fin de ses études, elle avait fait le choix du journalisme. Passée par Ouest-France et Témoignage Chrétien, puis auprès des radios libres, elle entrait ensuite à Radio France Belfort avant de rejoindre RFI en 1990.
Né en juillet 1958, Claude Verlon était entré à RFI en avril 1982. Dès les premières années, il s'imposait comme un homme de terrain en participant à la création du premier véritable service reportage de la station. Au fil des années, il accompagnera les journalistes aux quatre coins du monde : Afghanistan, Liban, Irak, et bien sûr l'Afrique, quel que soit le pays.
Sur RFI, Aurélie Filippetti sur RFI a déclaré "Ghislaine Dupont et Claude Verlon sont tombés pour la liberté d'informer".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter