RCF en Berry : les auditeurs cofinancent les studios

Vendredi 3 Juin 2016



RCF en Berry diffuse ses programmes sur 7 fréquences, de Bourges à Châteauroux en passant par Sancerre ou Issoudun. Sur ses deux sites s’agitent -dans la joie- une équipe de 7 salariés et plus de 80 bénévoles. Belle équipe, au service d’un joli réseau, pour une marque forte. Mais pour cette structure associative, difficile de mobiliser des financements lourds. Alors pour numériser les studios, l’équipe de la radio chrétienne a recours… au crowdfunding.


Guillaume Desanges, le directeur de la station, interviewé par France 3.
Guillaume Desanges, le directeur de la station, interviewé par France 3.
11 000 euros à trouver en un peu moins de deux mois. C’est l’objectif de cette campagne de financement participatif. Mais 11.000 sur les quelque 125 000 € que nécessite le projet dans son ensemble, c’est toutefois plutôt raisonnable.
"Nous avons déjà rassemblé plus de la moitié de la somme", explique Guillaume Desanges, le directeur de la station. "Entre la subvention exceptionnelle du diocèse, celle du FSER* et le mécénat des entreprises du secteur, nous avons déjà réuni plus de 70 000 €".

Pour le reste, l’équipe compte trouver d’autres mécènes, se tourner sur le financement ISF** et avoir recours à un prêt bancaire.
Le financement participatif est donc juste une petite pierre à l’édifice. Mais posée dans les fondations : elle consiste à intégrer les auditeurs dans le projet. A mobiliser l’audience. "Et c’est aussi un bon moyen de faire parler de nous, d’expliquer qui nous sommes. Nos confrères de France 3 et de la Nouvelle République ont relayé notre opération. Nous avons eu beaucoup de retour : grâce à elle, nous sommes plus visibles, mieux identifiés !".

Plus que trois semaines !

Pour le moment, cette campagne a permis à RCF de recueillir plus de 4 600 € sur Ulule, la plateforme de financement participatif choisie . "Mais nous avons aussi recueilli plus de 1 500 € de dons en chèques". Les auditeurs séniors, peu à l’aise avec les nouvelles technologies,  ont donc également eu à cœur de participer. Ce qui est un joli signe.
Et ensuite ? "Il nous reste un peu plus de trois semaines pour parvenir à réunir la somme souhaitée. Sinon, cette collecte de fonds est tout simplement annulée, et les promesses de dons deviennent caduques" précise Guillaume Desanges.
Vous souhaitez donner à RCF en Berry un coup de main confraternel ? Suivez ce lien ICI

*FSER: Fonds de soutien à l'expression radiophonique
**Financement ISF: l'impôt sur la fortune peut être réduit en contrepartie d'investissements dans les PME ou de dons à des organismes d'intérêt général.



Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille