Quotas : les nouvelles règles validées

Jeudi 1 Octobre 2015



Coup dur pour les radios musicales privées. Hier, l'Assemblée a poursuivi l'examen du projet de loi relatif à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine. Un examen qui a permis aux députés de valider les nouvelles règles de diffusion des chansons francophones à la radio.


Ces nouvelles règles de diffusion des chansons francophones à la radio visent à éviter que les mêmes tubes ne tournent en boucle sur les ondes. Le texte prévoit ainsi que, si plus de la moitié des diffusions de chansons francophones est concentrée sur dix titres, les diffusions supplémentaires de ces titres ne seront pas prises en compte dans les calculs de respect des quotas d’œuvres françaises imposés aux radios.
Selon des données fournies par le ministère, 74 % de la programmation francophone est faite avec 10 titres sur NRJ, 67 % sur Skyrock ou encore 54 % sur Fun Radio.

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Billigradio le 03/10/2015 09:21
Bonjour
Je me permets d'intervenir sur ce sujet qui touche nos antennes.
Je trouve dommage de forcer encore plus les quotas, pour 3 radios nationales qui ne jouent pas le jeu.
En locale,cela est différent et nous avons de bon rapport avec les labels plus indépendant.
De plus, comme tout programmateur, nous avons acces au Bya et Muzicenter, deux éléments qui nous permettent d'avoir des nouveautés.
Il arrive souvent que ces deux plateformes nous propose des titres anglophone avec une phrase ou deux en français en indiquant en gros "Quota Fr".

Pour donner plus de chance et de visibilité aux artistes actuellement sous représenter il faudrait déjà commencer par ne pas proposer les Rihannas ou autre en quota fr...

Merci de m'avoir lu !
Bonne journée
Galahan Tykez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille