La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Quentin Mosimann : le documentaire inédit

Lundi 7 Avril 2014



À l'occasion des Fun Radio European DJ Awards, Fun Radio propose de découvrir l'univers de Quentin Mosimann (Party Fun) à travers un documentaire inédit. Diffusé sur W9, hier et ce 9 avril à 11h25, le documentaire intitulé Quentin Mosimann : change your mind livre le récit de son destin. L'occasion de mieux comprendre son parcours grâce aux témoignages de Craig David, Pascal Nègre, Nikos Aliagas et Joachim Garraud.


Quentin Mosimann : le documentaire inédit

À seulement 25 ans, Quentin Mosimann, DJ-producteur phare de la nouvelle scène électronique française a multiplié les succès depuis la Star Academy. Double disque d’or en 2009,  il se positionne en 2013 à la 69ème place du classement TOP100 du magazine britannique DJ Mag soit 4ème Français après David Guetta, Daft Punk et Madeon. En l'espace d'un an, le DJ résident Fun Radio est passé de la "Révélation de l'année" (Fun Radio Dance Event 2013) à une nomination dans la catégorie "Meilleur DJ français" (Fun Radio European DJ Awards 2014). Des récompenses et des classements qui illustrent tous ses talents.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 12:20 Le CSA adresse une mise en garde à RTL