La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Quel avenir pour l'AM en France ?

Lundi 14 Octobre 2013



Dans la perspective du lancement d’un appel aux candidatures en ondes moyennes dans les régions Ile-de-France, Aquitaine et Bretagne, le CSA dresse le bilan de sa récente consultation engagée dans ce sens. Dix contributions, seulement, pour répondre à sept questions qui avaient été soumises à ses quelques contributeurs.


L'émetteur de Bretagne 5 à Saint-Gouéno...  prêt à fonctionner
L'émetteur de Bretagne 5 à Saint-Gouéno... prêt à fonctionner
"Les contributions reçues par le Conseil montrent l’intérêt d’un appel en candidatures en ondes moyennes notamment pour les services locaux. Une telle ressource serait la réponse à la concrétisation de projets" précis le CSA. Des contributeurs qui souhaitent que des appels à candidatures soient lancés sur ces fréquences, mais "qui privilégient, à terme, l’utilisation de la ressource en numérique".
La majorité des contributeurs est d’avis de limiter l’appel aux candidatures à certaines catégories: chacun prêchant ici pour sa paroisse.
L’ensemble des radios associatives soutiennent que l’utilisation des ondes moyennes est pertinente, et cela pour plusieurs raisons. D’abord, pour rééquilibrer le paysage radiophonique au profit des radios de catégorie A mais également pour obtenir une couverture importante avec un seul émetteur.

Soulignons que deux contributeurs considèrent qu’il est possible d’atteindre 3 points d’audience relative alors que le reste des contributeurs se basent sur une estimation allant de 10 000 à 65 000 auditeurs grâce à l’AM. Certains contributeurs mettent aussi en avant le fait que la diffusion en onde moyenne est plus adaptée en zones rurales et péri-urbaines du fait de la sensibilité de ces fréquences aux parasites industriels mais deux contributeurs estiment que la qualité de ces ondes est trop médiocre.
Enfin, deux contributeurs  souhaitent que le Conseil ne lance pas d’appel aux candidatures en ondes moyennes, ou alors après avoir optimisé la bande FM.

Découvrir toute la synthèse : ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:17 Que nous dit la RNT à Lyon, Lille et Strasbourg ?