Pub : stabilité du marché

Lundi 25 Mars 2013



En février, les recettes des médias se stabilisent à -0,4%. La presse affiche +3,6 % en valeur suivie par la télévision et par le display (0,1 % d’évolution pour chacun des 2 médias). La radio est en retrait (-1,2 %) mais moins que la publicité extérieure (-8,9 %) et que le cinéma (-22,4%). Au cumul, le marché est en recul à -1,1%.


Malgré un mois de janvier très encourageant, la radio subit une diminution de ses recettes brutes en février (- 1,3 %) en raison du désengagement des constructeurs automobiles (- 32,7 %). Tous les segments du média sont à la baisse en valeur à commencer par les stations musicales (-3,1%) qui présentent l’évolution la plus en recul sur cet item.

Néanmoins, au cumul et comparé au plurimédia, le média enregistre les évolutions les plus dynamiques du marché en valeur (+ 3,7 %) comme en volume (+ 2 %).
Pub : stabilité du marché

Pub : stabilité du marché

Ce qu'il faut retenir

En février, selon ce focus mensuel sur les investissements publicitaires bruts du marché plurimédia, le marché est stable en valeur mais négatif en volume pour la presse, la télévision et la radio. La télévision et display présentent la même évolution de leurs recettes brutes (0,1%). Les distributeurs se désengagent largement (- 7,7%) contrairement au voyage tourisme (+23,8%), L'Adex Report précise que Peugeot est le premier annonceur en valeur devant Kraft et Unilever.

Pub : stabilité du marché


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap