Pub : des volumes orientés à la baisse

Jeudi 10 Juillet 2014



Au premier semestre 2014, les volumes publicitaires des médias étudiés sont en repli pour une majorité de segments. Le marché présente toutefois quelques indicateurs positifs pour la télévision, la radio et la publicité extérieure. Par exemple, la radio présente un semestre en demi-teinte avec une durée publicitaire qui s’écourte sur le média.


Avec quelques replis observés depuis janvier, la radio présente un semestre en demi-teinte avec une durée publicitaire qui s’écourte sur le média (-0,1%) et en particulier sur les stations généralistes (-2,6%). Néanmoins, la radio référence 197 annonceurs supplémentaires depuis janvier, dont près des 2/3 sur les stations musicales qui recrutent significativement (+13,7%). Les deux segments comptent désormais un portefeuille d’annonceurs équivalent en nombre sur ce premier semestre.

A noter que les programmes locaux enregistrent des résultats positifs en volume (+1,9%), en valeur (+7,6%) et en nombre d’annonceurs (+6,1%). Dans un même temps, l’évolution des recettes brutes est modeste sur la radio (+1,6%) et sur les deux principaux segments.

Télévison, presse et cinéma

Toujours selon le focus mensuel de Kantar Media, en télévision, la durée publicitaire s’élargit de +10,3% du fait notamment des chaînes de la TNT qui poursuivent leur progression ce semestre (+11,8%), tandis que les chaînes historiques évoluent de façon moins notable (+4,9%).
En presse, le premier semestre évolue à la baisse et le média perd -7,2% de sa pagination publicitaire. Le repli se répercute sur l’ensemble des segments avec un ralentissement encore plus marqué sur les quotidiens nationaux (-8,5%), lesquels enregistrent toutefois un mois de juin sensiblement positif (+3,9%).
Le cinéma clôture ce premier semestre sur un repli de ses recettes brutes (-2,5%) et il référence 5 annonceurs de moins que l’an dernier à la même période pour atteindre 180 intervenants.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap