La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Plafond de concentration : réaction de Bruno Le Roux

Vendredi 24 Janvier 2014



Bruno Le Roux était hier matin l'invité de l'émission politique "L'Invité des Indés Radios metronews LCI". Le Président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale a été interrogé par Philippe Gault, Président du SIRTI, au sujet de la décision du CSA du 11 décembre 2013 sur le plafond de concentration.



Le 11 décembre dernier, le CSA a pris la décision de revoir le mode de calcul du plafond de concentration en radio. Cette délibération a pour conséquence "de casser le plafond de concentration pourtant prévu par la loi" indiquent les radios indépendantes.
Hier matin, Bruno Le Roux a pris position sur le sujet en répondant à Philippe Gault, président du SIRTI. Le président du groupe PS à l’Assemblée Nationale indique que, selon lui, les prérogatives du Parlement ont été empiétées par le CSA et qu’en tout état de cause, tout ce qui relève des plafonds de concentration doit passer par la loi : "je pense que sur cette question des plafonds de concentration, c’est à la loi de faire les choses.
Je le dis et j’ai du mal à comprendre la décision du 11 décembre dernier du CSA et c’est vrai qu’on peut chercher à jouer, mais enfin si la loi fixe les seuils de plafond de concentration, c’est bien aussi que si on modifie les modes de calculs, on arrive à bouger les seuils. Je crois qu’il ne faut pas finasser. Tout ce qui relève des plafonds de concentration dans l’analyse qui est la mienne doit passer par la loi
".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:17 Que nous dit la RNT à Lyon, Lille et Strasbourg ?