Oui FM : le journaliste de BFM Business maintient ses informations

Vendredi 17 Avril 2015



Hier Matin, BFM Business affirmait qu'Arthur cherchait à vendre Oüi FM. Ce que ce dernier a formellement démenti en fin de matinée, avant qu'Emmanuel Rials, le DG de la radio Rock, ne publie ici même un communiqué très cinglant pour formellement contester cette information. Nous avons joint ce journaliste: il maintient tout en bloc, à une nuance près.


Sans vouloir davantage entrer dans la polémique ou donner plus de détails, ce journaliste, Jamal Henni, nous a confirmé qu'il maintenait absolument toutes ses informations. Elles s'appuient, affirme-t-il, sur trois sources sérieuses et concordantes.
Par ailleurs, il tient à préciser qu'il n'a mené cette enquête sous aucune influence quelle qu'elle soit, de sa hiérarchie ou de qui que ce soit d'autre. Emmanuel Rials le soupçonnait en effet dans son communiqué d'obéir à une logique orientée par le groupe NextRadioTV contre un concurrent pro RNT.


"Depuis déjà longtemps, ce journaliste de BFM Business adopte une politique systématique de "confrère bashing" (la radio BFM Business appartient au groupe RMC) dont on pourrait utilement s’interroger sur l’objectif radiophonique", écrivait-il.

"Je certifie sur l'honneur que ma direction ne m'a jamais demandé un article sur @Arthur_Officiel, j'ai toujours décidé tout seul" écrit Jamal Henni sur son compte Twitter.

Lire ICI l'article de Jamal Henni
Lire ICI le communiqué d'Emmanuel Rials

Et la nuance, où est-elle ? Jamal Henni concède que ces informations datent de l'automne dernier, et qu'il n'a aucune certitude que la radio soit bel et bien toujours à vendre. "Peut-être a-t-il depuis changé d'avis, on n'en sait rien".


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:22 "Concert Très Très Privé" sur RTL2