Ouï FM demande une réforme de la mesure d'audience

Vendredi 24 Avril 2015



En décortiquant ses "habitudes d'écoute" publiée par Médiamétrie, Emmanuel Rials, président de Oüi FM, a constaté avec plaisir que son nombre d'auditeurs semaine explosait littéralement en région parisienne. Après la douche froide de son audience-cumulée jour sur l'IDF, cette nouvelle statistique pour le moins contradictoire rend pour lui nécessaire une réflexion sur la mesure d'audience de la radio.


"Médiamétrie vient de publier les derniers tris "Habitudes d’écoute" en IDF, c’est à dire l’écoute Cumul Semaine", écrit le président de la radio Rock dans un communiqué. "et ces chiffres sont très favorables pour Oüi FM : L’audience de Oüi FM progresse en Ile-de-France."
Effectivement, sur la janvier-mars 2015, la radio affiche 900 000 auditeurs/semaine en IDF, c'est à dire "94 000 nouveaux auditeurs semaine en un an (806 000 auditeurs en janvier-mars 2014), et 9 000 nouveaux auditeurs semaine en une vague (891 000 auditeurs en septembre-décembre 2014)" écrit-il encore.

 

"Internet et la TV connaissent leur audience précise en temps réel!"

Joint par téléphone, Emmanuel Rials s'avoue désarçonné. "Sur trois sondages simultanés, deux sont très positifs et un très négatif. Le problème de la 126 000, c'est qu'elle n'est pas adaptée. Regardez la TV ou l'Internet : vous connaissez en temps réel votre public, nombre d'auditeurs, de lecteurs, de téléspectateurs. Avec notre système de sondage, nous connaissons juste une estimation du souvenir que les auditeurs ont gardé de leur écoute de la veille. C'est nettement moins précis, non?"

Pour le patron de Ouï FM, il y a danger pour la radio. "Les gros du Net sont beaucoup plus précis que nous. Ils vont nous manger. Nous ne sommes pas capable de savoir quelle est notre audience précise  du lundi, versus celle du vendredi !  Je ne remets pas Médiamétrie en cause : il faut juste à mon avis pondérer les actuels résultats par une autre mesure encore plus détaillée, avec un boitier, une montre ou un téléphone qui analyse l'audience en temps réel sur un panel. Et ça coince parce que les grands réseaux nationaux, type RTL n'y ont pas intérêt."


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT