Oui FM : Paris ne fait pas l'audience de la France

Mercredi 22 Avril 2015



Dans un contexte d’une très mauvaise vague pour les radios musicales adultes dont le coeur de cible a naturellement orienté son écoute vers les médias d’information continue, l’audience nationale de Oüi FM affiche de belles performances sur les quatre principaux critères, AC, PDA, QHM et DEA. Heureusement car une nouvelle fois, ces résultats démontrent que l’audience de Paris seule ne fait pas celle de la France.


Avec seulement 26 fréquences, Oüi FM attire de plus en plus d’auditeurs : ils sont 344 000 chaque jour (soit 4 000 nouveaux auditeurs gagnés en un an) et sa Part d’Audience de 0.5 est en progression sur un an (+ 0.1). Oüi FM enregistre aussi son record historique de durée d’écoute avec 108 mn chaque jour et par auditeur (soit une progression de 27 mn en un an) et de Quart d’Heure Moyen avec 32 000 auditeurs à chaque instant (+ 8 000 en un an). "Cette embellie est sans aucun doute le résultat des belles performances de Oüi FM dont le nombre d’auditeurs en province ne cesse de progresser" explique la station qui perd un demi point à Paris.

Chez Oüi FM, on reste confiant

En Ile-de-France, les événements tragiques des trois premiers mois de 2015 n’ont pas permis de maintenir ses précédents scores à la hausse. "Les franciliens, et tout spécialement le coeur de cible 25-49 ans de Oüi FM, ont sur-consommé l’information, et la majorité des radios musicales sont en baisse. Oüi FM affiche donc logiquement certains indicateurs à la baisse sur cette zone géographique, et notamment son AC (1.3). En revanche, sa PDA (0.9) reste relativement stable, et sa DEA (83 minutes) est en progression sur les dernières vagues. Ces résultats Ile-de-France sont très atypiques donc l’audience cumulée de Oüi FM devrait repartir à la hausse dès le deuxième trimestre" souligne ce matin Emmanuel Rials, Président de la station.

L'audience se joue aussi sur le digital

Sur Internet, les performances d’audience de Oüi FM sont clairement à la hausse avec plus de 2 millions d’auditeurs en mars 2015, soit 228 000 nouveaux auditeurs gagnés en un an (nombre de sessions d’écoute ouvertes durant plus de 30 secondes, sur tous les supports numériques disponible). La radio dirigée par Emmanuel Rials va donc aussi chercher l'audience là où elle est, autrement dit sur les supports digitaux : web, mobile, tablette, Box TV, agrégateurs, postes de radio digitale... Elle n'a pas tort. Là-bas, les utilisateurs sont, de plus en plus souvent, appelés "auditeurs".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >