Où en est la RNT en Grande-Bretagne ?

Mardi 4 Février 2014



Le WorldDMB a récemment publié un état des lieux de l’avancement de la RNT à travers la Grande-Bretagne. Premier constat ? Nos voisins britanniques ont pris une sérieuse avance dans la mise en place de la radio numérique. Du Gouvernement aux constructeurs, tous les acteurs sont engagés dans la numérisation des ondes anglaises.


Pour rappel, en Grande-Bretagne, 46% des ménages disposent de récepteurs RNT, 36% de l’écoute se fait désormais via la RNT, 80% des nouveaux postes de radio  sont numériques et 40% des voitures neuves intègrent désormais la RNT. Dans le cadre du déploiement de la radio numérique en Grande-Bretagne, il faut notamment souligner l’engagement du gouvernement Britannique et l'investissement par les radiodiffuseurs publics et commerciaux, le soutien de l'industrie automobile pour la radio numérique, y compris les solutions d'installation après-vente, la mise en place d’une solution de composant ("puce") adaptée pour le téléphone portable. S’ajoutent à ces avancées, une solution de financement pour les diffuseurs locaux pour passer au numérique et, plus anecdotique, la création d’un sigle commun aux acteurs de l’électronique grand public ("Digital Tick Mark") à l’attention des consommateurs pour garantir la qualité du produit.

Des annonces concrètes du Gouvernement

Ainsi, le ministère de la culture a annoncé la confirmation d’un financement de 21 M£ du gouvernement, de la BBC et des radios commerciales pour le déploiement de multiplexes locaux afin de couvrir 90 % de la population.
En 2014, les actions an faveur de la radio numérique britannique s’annoncent nombreuses. Parmi elles, il faut retenir le lancement d'une licence pour un second multiplexe commercial national, le  financement du gouvernement pour aider à développer une solution de passage au numérique pour les petites stations locales ou encore l’inclusion d’une note concernant la conversion à la radio numérique avec le rappel des impôts touchant les véhicules.

Désormais, Ford intègre la RNT dans ses véhicules

Plus largement, les acteurs de l’industrie ont fait récemment plusieurs annonces pour accélérer la numérisation des ondes anglaises. Halfords, distributeur d’accessoires automobile majeur en Grande-Bretagne, a annoncé son intention de ne plus proposer que des radios supportant la RNT à partir de 2015. Ford a également confirmé son engagement pour l’intégration de la RNT dans ses gammes de véhicules.
Frontier Silicon a annoncé la disponibilité d’un composant dédié à la radio numérique de faible consommation et de faible coût. Enfin, un partenariat entre STMicroelectronics et Imagination pour offrir une nouvelle génération de solution hautement intégrée multi-standard couvrant tous les formats de radio pour les autoradios est aussi prévu.
 

Le WorlDMB en soutien de la filière

Le WorldDMB, en tant qu’organisation professionnelle en charge de la promotion, de l’harmonisation et de l’adoption des technologies de la Radio Numérique Terrestre, suit le dossier anglais avec attention mais également plusieurs lancements de la RNT en Europe.  L’équipe du WorldDMB sera présente au Salon de la Radio du 9 au 11 février prochain au Centre Etoile Saint-Honoré (Paris VIII) pour répondre aux questions des professionnels. Elle participera également à une conférence (le 10 à 11h) dénommée Vers un lancement réussi de la RNT en Europe (lire ICI).
Le WorldDMB sera ensuite à l’EBU Digital Radio Sumnit (le 12 février à Genève), participera aux ateliers radio mumérique (du 28 février au 1er mars à Kuala-Lumpur en Malaisie) puis à l’ABU Digital Broadcasting Symposium (du 4 au 7 mars, à Kuala-Lumpur en Malaisie) puis aux Radiodays Europe (du 23 au 24 mars à Dublin en Irlande) et à la conférence RadioAsia (du 21 au 23 mai à Colombo au Sri Lanka).

Tout savoir sur le WorldDMB : ICI
Découvrez les coulisses du Salon de la Radio : ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:00 La couverture des situations de crise à la radio