Olivier Schrameck favorable à une France Bleu à Lyon

Mardi 16 Décembre 2014



Ça va sans dire mais ça va mieux en le disant. Ce matin, sur France Bleu Isère, Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel a indiqué que l'absence de France Bleu à Lyon est "une anomalie". La possible ouverture d'une 45e locale du réseau France Bleu à Lyon est une éventualité qui est de plus en plus évoquée depuis l'arrivée de Mathieu Gallet à la tête de Radio France.


Pour Olivier Schrameck : "le fait qu'une grande métropole comme Lyon en soit privé (de France Bleu, ndlr) est assurément une anomalie" ©  Claire Vuillot - Radio France
Pour Olivier Schrameck : "le fait qu'une grande métropole comme Lyon en soit privé (de France Bleu, ndlr) est assurément une anomalie" © Claire Vuillot - Radio France

L'équipe de France Bleu Isère recevait ce matin Olivier Schrameck. Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel est actuellement en Rhône-Alpes où il a fait "la tournée" de certains médias (Tonic Radio, Télé Lyon Métropole, France Bleu Isère, RCF Lyon, Jazz Radio...).
La rédaction de France Bleu Isère n'a donc manqué de lui demander son point de vue sur la possible ouverture d'une 45e station locale à Lyon. La question est légitime : Lyon, troisième ville de France, ne dispose pas d'une station locale du réseau public : "Je sais que le président de Radio France en a conscience, il a aussi des difficultés financières, mais il sait pouvoir compter sur le Conseil supérieur de l'audiovisuel pour l'aider à faire du maillage territorial un maillage continu".

olivier_schrameck_president_du_csa___le_fait_que_lyon_soit_prive_de_france_bleu_est_une_anomalie___france_bleu.mp3 Olivier Schrameck sur France Bleu Isère  (457.13 Ko)



Plus ou "mieux" de publicité sur Radio France ?

Au micro de France Bleu Isère, Olivier Schrameck s'est également exprimé sur la publicité diffusée sur les chaînes de Radio France : "D'ores et déjà, la réglementation qui résulte de la réglementation (sur la publicité) est inadaptée. Il faut faire en sorte que la publicité reste conforme à ses objectifs d'intérêt général mais il faut les élargir à tous les objectifs d'intérêt général, y compris au plan local et régional. (...) Nous faisons pression avec Radio France pour que la réglementation à la réalité et aux besoins qui sont les vôtres (...) pour qu'il y ait 'mieux' de publicité."


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille