Olivier Schrameck auditionné à l'Assemblée nationale

Mercredi 8 Avril 2015



Hier après-midi, Olivier Schrameck était auditionné à l'Assemblée nationale par la commission des Affaires culturelles. Le président y a présenté son bilan et a répondu à plusieurs questions des députés. Bien sûr, le dossier Radio France ou encore l'avenir de la Radio Numérique Terrestre.



Concernant le mouvement social à Radio France, Olivier Schrameck a déclaré : "nous nous tenons étroitement informés (...) Je n'ai aucune hésitation à dire à quel point, moi-même et le Collège tout entier, regrettons profondément que jusqu'à présent, le dialogue social n'ait pas permis de faire apparaitre des solutions au conflit en cours et à quel point, je suis, nous sommes, très sensibles aux inquiétudes et aux préoccupations des collaboratrices et des collaborateurs de Radio France comme aux attentes et aux déceptions des auditrices et des auditeurs du service public face à une face à une crise financière sans précédent. Cette crise financière au début de l'année 2014, au moment où a été désigné le Président de Radio France, ne faisait l'objet d'aucune information, d'aucun écho, d'aucune mise en garde. Tel n'est pas le cas pour la situation de France Télévisions".

RNT : l'année 2015 sera déterminante

"Nous avons délibéré à plusieurs reprises sur cette question (la RNT ndlr) et nous sommes confrontés en effet au choix d'une méthode dont nous avons avons tracé les contours dans le rapport qui vous a été soumis. Nous avons pour objectif de privilégier certaines zones d'appels à candidatures qui seront annoncées dans les semaines prochaines avec deux cas : le cas où une étude d'impact assortie d'une consultation publique au terme de la loi sera nécessaire et le cas où elle ne le sera pas. Dans le second cas, une initiative est possible dès avant la fin du Printemps, dans le second, elle n'est possible qu'à la rentrée. Mais, en tout état de cause, 2015 sera une année déterminante. Permettra-t-elle d'atteindre le seuil de 20% d'audience qui déclenche toute une série de conséquences économiques, c'est une question qui a été évaluée dans le rapport qui vous a été soumis, sans doute pas dès l'année 2015, encore qu'il nous reste à affiner et à compléter nos capacités de mesure d'audience".
L'audition complète du président du Conseil supérieur de l'audiovisuel est consultable ICI



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT