Nova : Bruno Delport s'explique sur France Inter

Jeudi 16 Octobre 2014



Bruno Delport, directeur général du groupe Novapress, s'est exprimé hier matin dans "L'Instant M" sur France Inter. Au micro de Sonia Devillers, Bruno Delport a répondu à cette question : "Radio Nova est-elle à vendre ?". "Oui, un bout de Nova est à vendre. Mais est-ce que c'est une vente ou une augmentation de capital..." a répondu Bruno Delport qui souhaite malgré tout garder les commandes de la station et ce qui fait son succès.


"On a doublé l'audience de la radio.  En 2007, on devait avoir entre 250 000 et 300 000 auditeurs quotidiens et on en a 600 000 aujourd'hui. Avec un réseau de 26 fréquences et avec quelques "petits trous" comme Toulouse, Rennes, Lille, Lyon Grenoble, Strasbourg..." explique Bruno Delport.


Et la RNT ? "Les grands groupes, légèrement aidés par le Service Public, ont réussi à mettre suffisamment de clous sur le cercueil (...) C'est pas encore perdu. On continue de se battre  car ça nous semble être la seule hypothèse sérieuse de rééquilibrage d'un paysage sclérosé (...) Aujourd'hui, on est dans un paysage contrôlé à 85 % par 4 opérateurs plus le Service Public et ces 4 là, ils ont aucune envie de voir des nouveaux concurrents arrivés sur leur marché. Donc, ils préfèrent se partager un gâteau qui bouge pas parce que c'est sécurisant".
Et puis Bruno Delport a évoqué le dévenir de capital de Nova : "l'indépendance coûte très cher" a-t-il souligné.
La suite ICI ou en cliquant sur le player ci-dessous.



Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT