La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Non, la radio est toujours en tête !

Mardi 15 Avril 2014




En ce mardi 15 Avril, je constate que l'audience radio est toujours aussi forte malgré les prédictions de certains observateurs qui nous ont expliqué que Goom Radio, Spootify, Pandora ou Deezer allaient tuer la radio ! Non, la radio est toujours en tête !
L'audience de la radio est même en hausse de 81,8% (Janvier - Mars 2014 ) auparavant elle était à 81,3 (Janvier - Mars 2013).


Audience cumulée en hausse, durée d’écoute en hausse

C’est le cas de NRJ avec 12,5% en AC (audience cumulée) qui ne cesse de progresser sur les cibles jeunes depuis quelques années. Que dire de plus ? La stratégie de conquête d'audience est bonne et elle doit continuer sur sa lancée .
RTL2  fait une une belle remontée discrète à 4,9% en AC. Elle progresse par rapport à l'année derniére (4,5%)
Fun Radio progresse de 6,5% à 6,8% en 12 mois ! Europe 1 est dans la bonne spirale :  elle revient de 8,5% à 9,3% ! RMC confirme sa montée en AC de 7,8 à 7,9% en 12 mois.
Le groupement Les Indés Radios est également dans une bonne direction en AC et PDA  Sans changer son nombre de stations, il progresse dans sa stratégie de conquète d'audience 16% et 15,5% l'année dernière.


Audience cumulée en hausse, durée d’écoute stable
Alouette doit maintenant fidéliser ses auditeurs pour confirmer ses 1% d'audience cumulée du 126 000 dans les prochaine vagues 

 

Audience cumulée en baisse, durée d’écoute en hausse

Skyrock est dans ce cycle difficile moins d’auditeurs écoutent mais ceux qui restent écoutent plus longtemps 7,3% AC  l'année dernière 7,6% AC. Le produit est bon mais elle doit adopter une stratégie de recrutement en AC 
France Inter est aussi en situation de stagnation de son audience. Le recrutement s'impose pour les deux stations.
 

Audience cumulée en baisse, durée d’écoute stable

La musicale Virgin Radio  affronte cette situation depuis des années. Le produit semble être au point mort, il y a une baisse d'audience, elle perd des auditeurs occasionnels, il faut les remplacer : la stratégie de recrutement s'impose pour la station pop 4,3% elle baisse à 4, 2% en 1 an.
 

Audience cumulée en baisse, durée d’écoute en baisse

C’est le cas de RTL. Là, on a quelques petits soucis pour la rentrée. Par quoi commencer ? L 'arrivée de Laurent Ruquier  est synonyme stratégie de reconquête d'audience bien sûr !


Chaque décision prise avant de décider de la stratégie musicale doit répondre à cette réflexion : est-ce que nous recruterons de nouveaux auditeurs ou est-ce que nous fidéliserons notre audience ? Evidemment, il est toujours plus facile de fidéliser ses auditeurs que d'aller chercher ses sacrés nouveaux auditeurs occasionnels qui font pourtant la vraie différence sur l'audience cumulée veille du sondage...

 



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Avril 2014 - 17:25 NRJ : "pourquoi pas 13%, 15%..."