Nantes : fin de la radio pirate Radio 87.5 FM Naoned

Jeudi 5 Novembre 2015



Il faut une condition pour faire de la radio FM sans autorisation, autrement dit, de la radio pirate. Cette condition est antonyme par rapport à la définition même du média : il faut savoir rester discret pour durer... La radio pirate émettant à Nantes ne l'a pas été. Elle a logiquement disparu.


Nantes : fin de la radio pirate Radio 87.5 FM Naoned
C’est vrai qu’il est assez facile de créer une radio pirate : avec un émetteur, une antenne, un ordinateur et un logiciel adapté. Le budget est relativement modeste. C’est ainsi qu’existait une radio pirate sur la région nantaise, Radio 87.5 FM Naoned, crée par Thomas, un passionné de radio et de musique.
Trois ans sans problème jusqu’à ce qu'une page Facebook (ICI) ait été créée et supportée par plus de 1 450 personnes Ajoutons un bel article surle site de France Bleu Loire Océan (ICI) en octobre dernier.

Cela a donc éveillé la curiosité du CSA qui lui a demandé, apparemment gentiment, de cesser de diffuser ses programmes illégalement. Selon Ouest France (ICI), Thomas a préféré couper le son, sans amertume. "C’est le jeu du chat et de la souris. Tôt ou tard, je savais que ça allait me tomber dessus. C’est illégal, oui je sais, mais je n’embête personne. Je vais faire profil bas pour l’instant".

Il espère que, si de nombreux auditeurs postent des messages de soutient sur sa page Facebook, le CSA envisagera de lui donner une fréquence. C’est loin d’être évident car il faut donc un appel à candidatures et un dépôt d’un dossier sérieux et financé. Il y a une grosse différence entre émettre illégalement, sans rien payer et passer... dans le monde réel, où les frais de diffusion en FM sont assez élevés, où il faut payer les droits aux organismes tels que la SACEM, etc. De plus, les places sont rares en FM et chaque fréquence libérée est très convoitée.
Thomas peut aussi profiter de la volonté du CSA de pérenniser dans les prochaines semaines la diffusion de la RNT sur la région où elle est "testée" depuis plusieurs années.
En attendant, sa radio est disponible sur Internet.


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT