La Lettre Pro de la Radio & des Médias


NRJ bientôt à 13 points ?

Mercredi 15 Janvier 2014



De cette deuxième vague 126 000 de la saison 2013-2014, l’histoire retiendra probablement la performance de NRJ qui, à elle seule tire indirectement la moyenne des Musicales vers le haut. Il faudra aussi garder en mémoire une progression spectaculaire de son audience de près de… 600 000 auditeurs en 12 mois. Qui dit mieux ?


Voilà, c’est fait… Certes, le classement est provisoire mais il y a fort à parier que NRJ sera la station qui marquera cette saison 2013-2014. Comme Prudence est mère de sureté, attendons la fin de saison mais, comme dirait l’autre, le bébé est déjà bien engagé… Car NRJ s’impose logiquement comme la première offre radio de France en direction des 25-49 ans.
NRJ, Première Radio de France, n’a jamais réuni autant d’auditeurs avec 6 785 000 personnes à son écoute chaque jour (12.8 contre 11.8 il y a un an) et affiche donc sa plus forte avance historique sur la deuxième radio avec
 881 000 auditeurs d’écart.

Comme à l’école, on peut réussir une interrogation mais en rater une autre. Ce n’est pas le cas de NRJ qui fait figure de bon élève avec une véritable régularité : la station a enregistré une progression constante avec 590 000 auditeurs gagnés en 12 mois, ce qui lui permet de signer un record historique de progression annuelle ainsi que la plus forte progression annuelle de toutes les radios.

Morning, musique et talk : le triumvirat de NRJ

L’animateur Manu Lévy prend sa part de responsabilité dans cette confirmation. Il réunit chaque matin 3 474 000 auditeurs et signe un record d’audience historique en AC, QHM et PDA. Le 6/9 obtient ainsi la plus forte progression annuelle de toutes les radios
 avec un gain de 416 000 auditeurs gagnés en 1 an.
Autre élément qui tient particulièrement  à cœur au duo Serrano-Sanquer : la musique. Entre 09h et 20h, cette musique fédère 539 000 auditeurs à l’écoute en moyenne à chaque instant.

Enfin, la soirée demeure aussi une tranche intéressante : Sébastien Cauet qui anime C’Cauet sur NRJ entre 20h et 23h s’impose comme la première émission de France entre 20h et 23h en AC, QHM et PDA et attire quotidiennement 799 000 auditeurs. Pour Guillaume Pley, qui présente Guillaume Radio 2.0 entre 23h et 02h, 296 000 auditeurs le suivent quotidiennement ce qui confère à NRJ, au même moment, une PDA 37,2 % sur les moins de 25 ans.

Une contribution des stations satellites

Parallèlement, l’ensemble de NRJ Group profite de ces bons résultats : l’entreprise s’impose comme la  première offre radio de France sur les 25-49 ans. Sans parler des autres stations qui composent NRJ Group. Par exemple, Chérie FM qui réunit chaque jour 2 236 000 auditeurs et voit tous ces indicateurs progresser sur cette vague.
Il faut ajouter aussi les 3 084 000 auditeurs de Nostalgie qui gagne, à moindre mesure mais tout de même, 124 000 auditeurs supplémentaires en un an. Là aussi, tous les indicateurs d’audience progressent sur une vague et sur un an et Nostalgie apparaît comme la deuxième radio musicale de France en QHM et PDA.
Enfin, et pour être complet, Rire & Chansons rassemble chaque jour 1 708 000 auditeurs. La radio progresse de 5 % en moyenne à chaque instant sur un an et s’impose comme la radio musicale la plus masculine de France avec près de 80 % d’hommes à son écoute à chaque instant.

Lire également ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).