NRJ à nouveau n° 1

Mardi 16 Juillet 2013

Joint par téléphone cet après-midi, le duo Morgan Serrano et Gaël Sanquer reconnait "une saison exceptionnelle". Certes, les deux professionnels sont heureux de ce résultat, mais plus encore, ils se réjouissent de la progression régulière et continue que la station enregistre depuis maintenant 3 ans.


NRJ à nouveau n° 1
L'équipe de NRJ avait à la mi-journée organisé un pique-nique pour célébrer à sa façon l'événement. NRJ termine donc la saison 2012-2013 sur un bonne note ou plutôt sur un bon chiffre : 12,3. Une audience cumulée qui permet de  repasser devant RTL et de s'imposer comme la première radio de France. "Nous sommes loin d'avoir fait le plein" souligne malgré tout Gaël Sanquer. "Nous en avons encore sous la pédale" précise-t-il...
Les autres auditeurs ? "Nous pouvons aller les chercher là où ils sont : chez Fun, chez Skyrock ou encore chez Les Indés Radios parce que notre format est large et que nous sommes une radio dans l'air du temps" explique Morgan Serrano.

Pour y parvenir, les deux hommes et leurs équipes misent sur un "programme cohérent. Il faut s'adapter. Les choses évoluent et donc, il faut être dans l'air du temps". Pas de grand changements mais des adaptations qui devraient néanmoins marquer les esprits des auditeurs : Cauet débutera à 20h et à 23h Guillaume prendra le relais jusqu'à 2h. "Il devait plus exposé car il le mérite" affirme Morgan Serrano. Gaël Sanquer précise de son côté "qu'un soin encore plus important sera apporté à la grille..."
Avant de partir en vacances, le duo s'est aussi mis d'accord sur la strétagie : "nous resterons dans cette attitude de challenger. Cette vague est le 4ème meilleur score de l'histoire de NRJ. L'objectif est donc de battre le record historique".
Un record qui culmine quand même à plus de 6 550 000 auditeurs/jour.

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

novembre-décembre 2016 | septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

36

La catégorie de radios où l’on trouve, en moyenne, les animateurs les plus jeunes sont les radios de catégorie B avec 36 ans de moyenne d’âge. A contrario, dans le périmètre des radios nationales de catégorie E et du service public, l’âge moyen des animateurs est le plus élevé avec 41 ans.












Toute l'actualité #radio de ce mercredi 24 mai. À lire : https://t.co/DnRudiiDrr
Mercredi 24 Mai - 18:38
Kiss FM (@KISSFMFRANCE) organise un "Kiss FM Live". https://t.co/4fTqrVKo1U
Mercredi 24 Mai - 09:01
Les radios Ferarock (@FERAROCK) à "Villette sonique". https://t.co/592hKyAWo4
Mercredi 24 Mai - 08:42





Le Magazine

#89 - Magazine La Lettre Pro N°89

Édouard Baer vous réveille avec Nova  €

La boîte à outils du programmateur musical  €

L’INA : des archives radio consultables par tous  €

Rhône FM, 100% valaisanne  €

Quel avenir pour les radios associatives ?  €

Contact FM : la radio comme à la télé  €

Speed Consulting by Rémy Jounin  €

Les radios américaines captent 10,5% du marché publicitaire local et progressent grâce au digital  €

Radio FG prend le soleil à La Réunion  €

Comment se lancer dans le podcast audio ?  €








Le Magazine

#88 - Magazine La Lettre Pro N°88

Journaliste sportif : le plus beau métier du monde  €

Ina : et voilà la septième promo !  €

HighConnexion innove dans la monétisation des jeux antenne  €

Nicolas Curien : "la bande FM est victime de son succès"  €

Facebook audio veut réinventer la radio  €

Lagardère et l’eldorado africain  €

Durand, maître-intervieweur  €

Europe 1 : une campagne qui roule !  €

Dans les coulisses de la journée Mouv’ à Lille  €