NRJ Group : une activité radio "pénalisée par des mesures d’audiences"

Jeudi 10 Novembre 2016



Au troisième trimestre 2016, NRJ Group génère un chiffre d’affaires consolidé de 82,5 M€ et sur les 9 mois de l'année ce chiffre d'affaires grimpe à 265,1 M€. Le pôle MME a enregistré un CA de 42,9 M€ au troisième trimestre 2016, soit un recul de 4,2% principalement lié à l’activité radio, "celle-ci enregistrant un recul de plus de 6% des revenus publicitaires nationaux, du fait des mesures d’audience inexactes".



"Les résultats d’audience de l’étude 126 000 de Médiamétrie d’avril-juin 2016 sont biaisés par la campagne de grande ampleur dans le temps et dans la volumétrie des messages incitant ses auditeurs à mentir sur leurs habitudes d’écoute mise en oeuvre par Fun Radio (filiale de RTL / Bertelsmann) sur son antenne, a minima depuis février 2015" explique NRJ Group pour justifier ce recul. "Le comportement fautif de Fun Radio pénalise significativement les recettes publicitaires de l’activité radio de NRJ Group, depuis le début de l’année 2016, notamment au cours du 3ème trimestre 2016".

Le digital en forme

Les activités digitales ont dégagé, quant à elles, un chiffre d’affaires en hausse de 21,1%. Avec plus de 220 webradios, le groupe enregistre en septembre 2016, un record de progression (+28% en un an) et se positionne au premier rang des webradios en France (46,6 millions d’écoutes actives France et plus de 56,4 millions d’écoutes actives monde) Ainsi, les quatre marques radios du groupe forment le top 4 des marques radios digitales. Dans cette dynamique de croissance, NRJ Group a lancé, en septembre, NRJ Play hub digital qui offre le meilleur des contenus vidéo et audio du groupe ainsi que NRJ Active, un portail d’orientation et de recherche d’emploi destiné aux millennials (génération digital native).

Et le pôle diffusion en baisse

Les activités internationales du groupe ont dégagé un chiffre d’affaires en augmentation de 2,5% à 8,2 M€, portée par l’Allemagne, principal pays contributeur à l’activité du pôle. Enfin, le pôle diffusion a enregistré un chiffre d’affaires de 13,0 M€ en retrait, comme attendu, de 16,7% (-2,6 M€) suite à l’arrêt de la diffusion par towerCast des multiplex R5 et R8. Le groupe a néanmoins poursuivi le développement de son activité de diffusion sur les marchés de la Radio et de la Télévision Numérique Terrestre et a ainsi conforté ses parts de marché (29% de part de marché en FM privé et 23% de part de marché en diffusion TNT à fin septembre 2016).


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap