Mouv' et Charlie Hebdo : "Il fallait avoir la maitrise de l'antenne"

Mardi 3 Février 2015



A l'occasion du nouveau lancement de Mouv', La Lettre Pro de la Radio a interrogé Bruno Laforestrie, le directeur de Mouv’, sur la réactions de nombreux auditeurs et de syndicats quant à l’absence de couverture des événements liés à Charlie Hebdo en janvier dernier. Explications...


Bruno Laforestrie, le nouveau directeur de Mouv’ © Serge Surpin
Bruno Laforestrie, le nouveau directeur de Mouv’ © Serge Surpin
"Il était clair que la radio était en "automatique musicale" pendant 15 jours. Il n’était pas possible d’embaucher des gens pour cette période. La rédaction réalisait des flashs, le matin et le soir. Ils ont aussi proposé une spéciale, le vendredi à 18h, pendant une heure" a expliqué Bruno Laforestrie.
"Nous n'avons pas décidé de faire des émissions spéciales parce que nous avions le problème de la maitrise de l’antenne. Quoi faire, quoi dire et auprès de qui ? Les auditeurs n’avaient pas ces habitudes d’écoute sur cette thématique sur notre antenne. Enfin, nous ne sommes pas obligatoirement légitimes immédiatement au-delà de ce que faisait la rédaction en terme d’information. Nous avons donc renvoyé les auditeurs sur l’ensemble des autres antennes qui ont proposé des spéciales pendant 72 heures. Une émission comme 20#20 prendra justement un peu de distance par rapport à l’événement et le traitera en profondeur" s'est défendu le directeur de Mouv'.


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:22 "Concert Très Très Privé" sur RTL2